Formulaire de recherche

anses

Agence nationale de sécurité sanitaire
de l’alimentation, de l’environnement
et du travail


    
        
                

			

  
    
    
    

Mis à jour le 17/12/2012

31e Journées nationales de santé au travail dans le BTP

Du 25/05/2011 au 27/05/2011

Public : Ouvert à tous

L'Anses sera présente aux 31e journées nationales de santé au travail dans le BTP (Bâtiments et travaux publics) qui auront lieu au Palais des congrès de Versailles du 25 au 27 mai.
Elle présentera sur son stand ses travaux en santé travail et répondra aux questions des professionnels du BTP et de la santé. Elle donnera également une conférence le jeudi 26 mai à 14h00 sur les indicateurs de risques pour les nanomatériaux.

Les actions de l'Anses dans le domaine de la santé au travail s'intéressent aux grands risques émergents pour la santé des travailleurs (nanoparticules, pesticides, perturbateurs endocriniens, champs magnétiques…) et répondent également aux axes stratégiques du deuxième plan santé travail (PST 2). L'Anses y joue, en effet, un rôle pilote pour l'amélioration des connaissances et contribue en particulier aux actions d'évaluation de risque qui servent in fine à fonder la prévention des grands risques professionnels.

Dans le domaine de la prévention des risques chimiques sur les lieux de travail, l'Anses est chargée de deux missions permanentes pour le ministère du travail, l'une relatives aux substances cancérigènes, mutagènes et reprotoxiques (CMR), et l'autre relative à l'élaboration de valeurs limites d'exposition professionnelles (VLEP).

En complément de ces missions, l'Anses peut être saisie ou s'auto-saisir sur des risques spécifiques. L'Agence s'est ainsi penchée sur les risques associés aux fibres courtes d'amiante, ceux liés aux nanomatériaux, ou encore ceux liés à la pollution de l'air dans les parcs de stationnement couverts.

Par ailleurs, afin de connaître avec précision l'état de santé des travailleurs et les risques auxquels ils sont exposés, l'Agence travaille aux côtés de multiples partenaires de la santé au travail pour recueillir et partager des données en la matière. Elle anime notamment le RNV3P (Réseau national de vigilance et de prévention des pathologies professionnelles).

Pour en savoir plus