Formulaire de recherche

anses

Agence nationale de sécurité sanitaire
de l’alimentation, de l’environnement
et du travail

Antibiorésistance en santé animale : de plus en plus de bactéries résistantes aux fluoroquinolones et aux céphalosporines de dernières générations

L'actualité a été ajouté à votre bibliothèque

Actualité du 17/11/2011

A l'occasion de la journée européenne d'information sur les antibiotiques, l'Anses a réuni l'ensemble des parties prenantes intéressées par cette thématique sur le volet santé animale. Lors de cette conférence, les derniers résultats des travaux de l'Anses en la matière ont été présentés. Ils pointent notamment la progression des résistances aux fluoroquinolones et aux céphalosporines de 3ème et 4ème générations, des antibiotiques d'importance critique en santé humaine et animale.

Au cours de ces dernières années, l'émergence de bactéries résistantes aux antibiotiques, tant chez l'homme que chez l'animal, est devenue une préoccupation majeure en santé publique et en santé animale, car elle peut conduire à des impasses de traitements. Depuis 1999, l'Agence est mobilisée sur ce sujet et en a fait une de ses principales priorités pour les années à venir. Ses travaux en la matière impliquent cinq de ses laboratoires, la direction de l'évaluation des risques et l'Agence nationale du médicament vétérinaire. Ils s'articulent autour de cinq axes : la surveillance de l'usage des antibiotiques en médecine vétérinaire, des études sur les usages en élevage, la surveillance de la résistance bactérienne, l'évaluation des risques et la recherche sur la résistance aux antimicrobiens.

A l'occasion de la journée européenne d'information sur les antibiotiques, l'Anses a organisé une journée consacrée à l'antibiorésistance en santé animale durant laquelle ont notamment été présentés les derniers résultats de ses travaux en la matière.
Les données issues du dernier rapport de l'agence nationale du médicament vétérinaire (Anses-ANMV) sur les consommations d'antibiotiques en 2010 montrent une certaine stabilisation de la consommation des fluoroquinolones et des céphalosporines de 3ème et 4ème générations, après une augmentation régulière sur les dix dernières années. Les dernières données du réseau de surveillance de l'antibiorésistance des bactéries pathogènes animales (Résapath) confirment quant à elles la progression des résistances aux fluoroquinoles et aux céphalosporines de 3ème et 4ème générations, en particulier dans la filière poules/poulets.

Conformément aux recommandations européennes l'Anses rappelle que ces catégories d'antibiotiques doivent être strictement réservées aux traitements de 2ème intention. L'Agence souligne également l'importance des mesures prévues dans le cadre du plan national de réduction des risques d'antibiorésistance en médecine vétérinaire voulu par le Ministre chargé de l'agriculture et de l'alimentation, dont les actions permettront une meilleure utilisation des antibiotiques.
L'Anses poursuivra, dans le cadre de ce plan, ses travaux de recherche destinés, notamment, à mieux comprendre les mécanismes de résistance et à identifier les pratiques les plus à risque concernant l'émergence de ces résistances.
Dans ce contexte, l'Anses s'est également saisie de l'évaluation des risques d'émergence d'antibiorésistance liés aux modes d'utilisation des antibiotiques dans le domaine de la santé animale. Un groupe d'experts a été constitué, le résultat de ses travaux est attendu d'ici fin 2013.
Enfin, l'Anses poursuivra son action au plan communautaire en faveur de la mise en place d'une surveillance européenne de l'utilisation des antibiotiques pilotée par l'EMA (Agence Européenne du Médicament) et sa collaboration, au sein du groupe HMA (Heads of Medical Agencies), sur le thème de l'antibiorésistance.

Pour en savoir plus