Formulaire de recherche

anses

Agence nationale de sécurité sanitaire
de l’alimentation, de l’environnement
et du travail

Appel à candidatures d'experts

Mis à jour le 14/03/2019

Appel à candidatures d’experts scientifiques afin de procéder à la constitution du groupe de travail « EAT3 »

Du 12/02/2019 au 31/03/2019

Complémentaires aux plans de surveillance et de contrôle (PS/PC) et aux études de biosurveillance, les études de l’alimentation totale (EAT) sont reconnues comme l’une des méthodes les plus pertinentes d’un point de vue coût-bénéfice pour évaluer les expositions alimentaires chroniques d’une population à un grand nombre de substances d’intérêt en termes de santé publique (EFSA, FAO, WHO, 2011) et permettre de mener à bien des évaluations des risques sanitaires (ERS).

Les EAT reposent sur trois grands principes : (i) un échantillonnage alimentaire couvrant 80-90% du régime de la population, (ii) des échantillons composites, permettant d’être représentatifs de la consommation de la population et (iii) des échantillons préparés « tels que consommés » avant analyse pour des substances d’origine anthropique ou naturelle (de la production à la consommation) : éléments traces, contaminants de l’environnement, pesticides, mycotoxines, substances migrant des matériaux au contact des aliments, composés néoformés, etc. Les concentrations mesurées dans les échantillons sont ensuite combinées aux données de consommation alimentaire individuelles de la population afin d’estimer son exposition. Les expositions issues des EAT sont notamment utiles à l’évaluation des risques chimiques liés à l’alimentation de la population prédéfinie, y compris par l’eau de boisson, et permettent ainsi d’éclairer les prises de décision en matière de gestion des risques, aux niveaux national, européen et international.

Pour faire suite aux trois EAT nationales, l’Anses a la charge de conduire une nouvelle étude de l’alimentation totale (EAT3), portant sur la population française générale métropolitaine et intégrant un volet spécifique sur les aliments issus de l’agriculture biologique.

Dans ce contexte, l’Anses crée un groupe de travail (GT) « EAT3 » afin de :

  • Définir la stratégie d’échantillonnage et le cahier des charges associé. Construire le plan d’échantillonnage de l’étude qui s’appuiera sur les données de consommation de l’étude INCA3 (Anses, 2017). Celui-ci devra répondre à de nouveaux enjeux méthodologiques, notamment en permettant l’intégration des aliments issus de l’agriculture biologique, éventuellement de l’autoconsommation, de la restauration hors foyer, etc.
  • Contribuer à la construction des cahiers des charges pour l’analyse des échantillons alimentaires collectés dans l’étude : recommandations sur les méthodes analytiques employées et sur la qualité des données de contamination générées, et normes associées. Evaluer les protocoles métrologiques (en termes de performances, de robustesse, etc.) proposés par les laboratoires et participer à la sélection des laboratoires qui réaliseront les analyses. Participer au suivi des analyses et à l’analyse critique des livrables.
  • Définir la méthodologie d’évaluation des expositions, en tenant compte le cas échéant de sources de données autres que celles générées dans l’EAT3, mais aussi en identifiant les sources d’incertitudes et les moyens de les réduire.

Le GT « EAT3 » sera rattaché au comité d’experts spécialisés (CES) « Evaluation des risques chimiques liés aux aliments » (ERCA). Le GT sera constitué d’une quinzaine d’experts et se réunira en séances plénières et en groupes plus restreints en fonction des questions traitées. La durée des travaux du GT sera de 2 ans par rapport à la phase préparatoire de l’étude (2019-2020), avec une fréquence approximative moyenne d’une réunion toutes les six semaines. Le GT pourra ensuite être renouvelé avec les membres qui le souhaitent pour la phase de suivi et de traitement des résultats (2021-2022), avec des réunions moins fréquentes. Il est notamment attendu de la part de chaque expert de contribuer à la rédaction et à la relecture de documents.

Les personnes compétentes intéressées peuvent consulter en bas de page les informations relatives à l’appel à candidatures et aux compétences recherchées.

Il convient de souligner que, les missions du groupe de travail incluant la construction des cahiers des charges et l’analyse des offres pour le marché d’analyses, la participation au GT implique que les organismes d’appartenance des membres du GT ne pourront se porter candidat à l’appel d’offres, compte tenu de la réglementation sur les marchés publics.

Rôle et Missions

Compétences recherchées

Les candidatures sont constituées de 4 documents :

  • un formulaire de candidature/lettre de motivation à télécharger ici (word) et à compléter
  • un cv détaillé
  • une liste de travaux et publications scientifiques
  • une déclaration d’intérêts

(Nouveau délai) Les candidatures seront déposées en ligne au plus tard le 31/03/2019 en suivant le lien : https://dpi-declaration.sante.gouv.fr/dpi-webapp/app/candidature/index/gt-eat3-3141

A partir de ce lien, les candidats pourront :

  • déposer en ligne le formulaire de candidature/lettre de motivation, leur CV et la liste des travaux et publications scientifiques
  • compléter en ligne leur déclaration d’intérêts (nota : la déclaration d’intérêts sera rendue publique pour les experts retenus à l’issue du processus – Elle mentionne tout lien d'intérêts, directs ou indirects, avec les entreprises ou établissements dont les produits ou procédés entrent dans le champ de compétence de l'Agence, ainsi qu'avec les sociétés ou organismes de conseil intervenant dans ces secteurs. Voir infra le cadre déontologique de l’Anses).
  • consulter le guide simplifié pour candidater

Pour tout renseignement complémentaire, merci d’adresser vos questions par mail à l’adresse suivante : candidatures.gt-EAT3@anses.fr

 

Pour en savoir plus :

Consulter les documents de référence sur la conduite de l´expertise à l´Anses :