Formulaire de recherche

anses

Agence nationale de sécurité sanitaire
de l’alimentation, de l’environnement
et du travail

Bisphénol A : l’Anses publie les résultats de sa consultation publique

L'actualité a été ajouté à votre bibliothèque

Actualité du 28/06/2012

Suite à la publication de ses rapports sur les effets sanitaires et les usages du bisphénol A, l’Anses a lancé en septembre dernier un appel à contributions visant, notamment, à recueillir des données sur les produits de substitution de cette substance. L’Agence publie aujourd’hui le bilan de cet appel à contributions.

Dans le cadre de son expertise sur les perturbateurs endocriniens, l’Anses a publié en septembre 2011 deux rapports sur le bisphénol A. L'un relatif aux effets sanitaires du bisphénol A, l'autre à ses usages. Sur la base de ces travaux, l’Anses a considéré qu’il existait des éléments scientifiques suffisants pour identifier comme action prioritaire la prévention des expositions des populations les plus sensibles que sont les nourrissons, les jeunes enfants, ainsi que les femmes enceintes et allaitantes. Cet objectif passe par la réduction des expositions au bisphénol A, notamment par sa substitution dans les matériaux au contact des denrées alimentaires, qui pourraient constituer la source principale d’exposition des populations les plus sensibles.

Suite à la publication de ces travaux, l’Agence a lancé en septembre 2011 un appel à contributions destiné, notamment, à recueillir des données scientifiques sur des produits de substitution du bisphénol A, leur innocuité et leur efficacité.

Par ailleurs, depuis fin 2011, l’Anses a lancé, à la demande de ses ministères de tutelle, un inventaire des alternatives au bisphénol A recensant les données disponibles sur leur toxicité.

 

Les résultats de l’appel à contribution

L’Anses a reçu une vingtaine de réponses d’agences nationales, d’associations, d’entreprises, de fédérations professionnelles, d’universités, françaises, européennes ou internationales. Parmi ces réponses, la moitié concerne le rapport sur les effets sanitaires, l’autre moitié la substitution du bisphénol A. Dans la note publiée aujourd’hui l’Anses présente les contributions reçues, ainsi qu’une synthèse de l’état des lieux des substances et alternatives au bisphénol A. L’Agence détaille les réponses qu’elle a apportées aux différentes contributions reçues, ainsi que la méthodologie qu’elle a adoptée pour réaliser un état des lieux des alternatives au bisphénol A. A ce jour 73 alternatives au bisphénol A ont été identifiées et sont présentées en annexes de ce document.

Une présentation détaillée de ces substances et alternatives au BPA recensées par l’agence sera développée dans le rapport d’expertise collective sur l’évaluation des risques sanitaires du BPA dont la publication est prévue fin 2012.

 

Pour en savoir plus

> Lire la note relative aux résultats de l'appel à contribution à la suite de la publication des rapports relatifs aux effets sanitaires et aux usages du bisphénol A (BPA) (septembre 2011) et au recensement des alternatives et\ou substituts au BPA