Formulaire de recherche

marianne anses

ChlorExpo, une étude affinée de l’exposition alimentaire au chlordécone de la population des Antilles

L’étude ChlorExpo, lancée par l’Anses début 2021, démarre sur le terrain en Guadeloupe et en Martinique en juillet 2021. Elle a pour but d’obtenir une photographie précise du niveau d’exposition alimentaire de la population à ce contaminant. Elle prend notamment en compte les habitudes d’approvisionnement, de préparation et de cuisson des aliments et vise à la formulation de recommandation pratique pour poursuivre la diminution de l’exposition au chlordécone.

L’étude ChlorExpo est prévue pour une durée de trois ans. Elle s’inscrit dans la continuité des travaux de l’Anses sur l'évaluation du risque lié à l'exposition au chlordécone par voie alimentaire pour la population antillaise. 

La prise en compte des dernières données scientifiques 

Les résultats de nouvelles études rendent utile la réévaluation de l’exposition alimentaire de la population des Antilles au chlordécone, pour prendre notamment en compte les modes d’approvisionnement et de cuisson des aliments. En effet, une récente étude menée par l’Anses a montré que la cuisson de la viande pouvait réduire le taux de chlordécone dans l’aliment. Il n’existe pour l’instant pas de données similaires pour les autres d’aliments (poissons, œufs, …) lorsqu'ils contiennent des résidus de chlordécone, d’où la nécessité d’approfondir les travaux sur le sujet. 

Une étude dans le cadre du plan national chlordécone IV

L’étude ChlorExpo s’inscrit dans le plan national chlordécone IV (2021-2027), dont une des mesures porte sur la réévaluation de l’exposition par voie alimentaire des populations au chlordécone, suite aux résultats de l’étude Kannari, publiée par l’Anses en 2017. Elle est financée par la Direction générale de la santé (DGS) du ministère des solidarités et de la santé et par l’Anses. 

Une étude en plusieurs étapes  

La première étape de ChlorExpo est d’étudier les habitudes des populations, pour se rapprocher au maximum des pratiques réelles d’approvisionnement, de préparation et de cuisson des aliments. Pour cela, une enquête scientifique sera réalisée par Ipsos Antilles à partir de juillet 2021 pour approximativement deux mois, auprès d’environ 750 foyers de Guadeloupe et 750 foyers de Martinique. Les répondants seront sélectionnés de manière à constituer un échantillon représentatif de la population des foyers de Martinique et Guadeloupe.

L’analyse des résultats de cette enquête scientifique permettra de préparer les étapes ultérieures de l’étude. Ainsi, des aliments seront prélevés dans les différents circuits de distribution identifiés, conformément aux réponses de l’enquête. De même, l’identification des pratiques de cuisson (modes de cuisson, récipients …) et de préparation (épluchage...) servira à préparer ces aliments au plus près des habitudes des antillais. Les aliments ainsi préparés seront analysés en laboratoire pour connaître leur teneur en chlordécone. 

La prise en compte des pratiques réelles de la population des Antilles permettra ainsi de quantifier plus précisément l’exposition de la population à ce contaminant. Sur cette base, l'Anses a pour objectif de formuler de nouvelles recommandations pratiques, fondées notamment sur les modes de préparation et de cuisson des aliments, pour poursuivre la diminution des expositions.

 

Les conditions de participation à l’enquête sur les pratiques d’approvisionnement, préparation et cuisson des aliments    

La participation à l’enquête est entièrement volontaire. Elle n’est liée à aucune démarche commerciale. Toutes les données recueillies seront anonymisées et confidentielles. Conformément à la loi, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent pendant toute la durée de l’enquête. Vous pouvez exercer ces droits (accès, rectification et suppression) et obtenir la communication des informations vous concernant à tout moment à l’adresse mail suivante : dpo.france@ipsos.com ou par courrier à : Ipsos – Data Protection Officer – 35 rue du Val de marne – 75 013 Paris.