Formulaire de recherche

anses

Agence nationale de sécurité sanitaire
de l’alimentation, de l’environnement
et du travail

Formulaire de recherche

L'actualité a été ajouté à votre bibliothèque

Publié le 08/07/2016

Comment supporter au mieux les fortes chaleurs ?

Il a un peu tardé cette année, mais l’été est enfin arrivé. Barbecues, transats, parasols, ont fait leur réapparition dans les jardins. L’Anses vous livre ses conseils pour profiter des bienfaits du soleil sans le subir.

 

Bien se protéger 

Le soleil a des effets bénéfiques sur la santé puisqu’il permet notamment au corps de fabriquer de la vitamine D. Mais il peut également induire des effets néfastes comme des coups de soleil, ou, à plus  long terme, le développement de cancers de la peau.

Pour se protéger, il est recommandé de ne pas s’exposer entre midi et 16h. Lors des activités en extérieur, chapeau à larges bords, lunettes de soleil et crème solaire (à appliquer toutes les heures) sont indispensables. 

 

Adapter son alimentation

Au soleil est associée la chaleur, qui augmente les risques de déshydratation. Il faut donc boire régulièrement, et ce sans attendre d’avoir soif. Pour diversifier ses apports en eau, il est possible d’ajouter du sirop, de boire du thé frais ou des soupes froides. La consommation de produits à base de sucre, d’alcool et de caféine est en revanche à limiter. Les aliments riches en eau, tels les pastèques, fraises, tomates, concombres, sorbets, yaourts, etc., sont aussi à privilégier.

Une attention particulière doit être apportée aux enfants : ne pas les laisser en plein soleil, en particulier dans des endroits clos (voiture, cabane de jardin, etc.), leur proposer de boire très fréquemment, au moins toutes les heures durant la journée et lors des réveils la nuit, sans attendre qu’ils manifestent leur soif. S’ils ont atteint l’âge pour une alimentation diversifiée, privilégier les aliments riches en eau (fruits et légumes frais, compotes, laitages, etc.).

Les personnes âgées nécessitent également une attention particulière. Il leur est notamment recommandé de boire au minimum l’équivalent de 8 verres par jour (soit 800 mL), l’idéal étant une consommation quotidienne de 13 à 14 verres.

Le travail et les activités en plein air favorisent le risque de déshydratation en cas de température ambiante élevée. L’Agence recommande de bien veiller à ce que les apports en eau et en minéraux soient suffisants pour compenser les pertes. 

 

Respecter la chaîne du froid

Les aliments doivent être conservés au frais pour ralentir la croissance des micro-organismes tout en préservant leurs qualités nutritionnelles et organoleptiques. L’efficacité de la chaîne du froid dépend du niveau de la température de réfrigération, mais également du maintien du froid en continu.

Quand la chaleur s’installe, il faut donc être particulièrement vigilant, du lieu d’achat des aliments jusqu’à leur consommation. Ainsi, il est recommandé d’acheter ses produits fragiles ou surgelés en fin de courses, d’utiliser un sac isotherme, de vérifier la température du réfrigérateur, de bien respecter les dates limites de consommation, etc.

 

Profiter du barbecue

L’été est synonyme de moments conviviaux autour d’un barbecue ou de pique-niques en famille ou entre amis. Chaque année, l’Anses observe une recrudescence des cas d’infections alimentaires pendant l’été.

Voici donc quelques recommandations pour en profiter sans s’exposer aux risques d’infections :

  • Conserver la viande dans la partie la plus froide du réfrigérateur.
  • Se laver et se sécher les mains avant et après la manipulation de viande crue.
  • Utiliser une planche pour découper la viande crue et une deuxième pour les autres aliments afin d’éviter le transfert des micro-organismes de la viande crue sur des crudités par exemple.
  • Consommer les viandes bien cuites à cœur.
  • Ne pas utiliser les plats et ustensiles qui ont servi à découper et à transporter les viandes crues pour les servir une fois cuites.
  • Ne pas conserver les aliments plus de deux heures à température ambiante avant réfrigération et jeter les restes de pique-nique périssables.
  • Nettoyer régulièrement le barbecue et ses grilles.

 

 

Préserver la santé de son animal

Les animaux sont eux aussi sensibles à la chaleur. Pour limiter les risques de déshydratation, bien s’assurer qu’ils disposent d’eau à volonté, qu’ils puissent se protéger du soleil et ne jamais les laisser dans une voiture à l’arrêt.

Les médicaments vétérinaires doivent être conservés à l’abri de la chaleur et les vaccins au réfrigérateur.

 

Quelques idées de sorties au frais !

Lorsqu’il fait très chaud, il est nécessaire d’adapter ses activités et celles des enfants. Les bâtiments rafraîchis naturellement ou équipés de la climatisation (centres commerciaux, cinémas, sous-sols,  musées, monuments anciens, etc.) sont à privilégier.

 

Comment garder son logement frais ?

Fermer ses stores et ses volets aux heures les plus chaudes de la journée, et aérer la nuit, permet de garder son logement frais et agréable.

Il est également recommandé de limiter l’utilisation des appareils électriques (éclairage, halogène, TV, ordinateur, etc.) afin de diminuer les apports internes d'énergie.