Formulaire de recherche

anses

Agence nationale de sécurité sanitaire
de l’alimentation, de l’environnement
et du travail

L'article a été ajouté à votre bibliothèque

Mis à jour le 30/06/2016

Influenza aviaire, le rôle de l'Agence

Mots-clés : Influenza aviaire, Grippe aviaire, H5N1 (Oiseau), Maladies animales, Zoonoses, Santé animale

Les activités de l'Agence en matière d'Influenza aviaire se répartissent en deux niveaux d'intervention et de compétence, l'un relevant de la recherche (dans un cadre national et international essentiellement européen) et de la référence (en tant que laboratoire national de référence : LNR), l'autre de l'expertise collective (effectuée essentiellement au plan national).

Référence un mandat national intégré dans un réseau international

En tant que laboratoire national de référence (LNR), l’Agence anime un réseau d’une quinzaine de laboratoires en validant et transférant les techniques, organisant régulièrement des essais interlaboratoires d’aptitude, fournissant les réactifs et le conseil. Le LNR est d’ailleurs accrédité par le COFRAC en portée flexible pour le développement de méthodes PCR. De plus le LNR  assure les analyses de confirmation sous accréditation COFRAC dans le cas de suspicion clinique et de surveillance des élevages et de l’avifaune sauvage. Le LNR participe également annuellement aux essais interlaboratoires d’aptitude à l’échelon européen. Cette activité de référence se prolonge par le développement méthodologique, l’enrichissement d’une souchothèque et la mise en œuvre d’investigations poussées visant à caractériser les souches isolées au plans génétique et antigénique.L'Agence contribue ainsi au réseau FLU LAB NET, regroupant 37 laboratoires de référence sur l'Influenza aviaire au niveau mondial.

 

Recherche : une activité essentiellement centrée sur le canard domestique relais potentiel de la transmission aux autres espèces de volailles

Dans un passé récent, au travers de programmes européens et nationaux (réseau EPIZONE et projets NOVADUCK et FRIA)  l'Agence a contribué à la mise au point de vaccins de nouvelle génération contre l'Influenza aviaire pour le canard. et en parallèle, à la  mise au point des tests visant à différencier les animaux infectés des animaux vaccinés (projet européen FLUTEST). L’Agence a également contribué à la compréhension des interactions hôte pathogène au travers du programme européen FLUPATH en comparant l’expression des gènes cellulaires de canard après infection par des virus de virulence différente.

L’Agence poursuit actuellement les travaux qu’elle a initiés, dans le cadre de programmes nationaux, et européens (programme européen FLUAID), sur la transmission  des virus influenza aviaires dans les conditions naturelles et les conditions expérimentales chez le canard. Suite à une étude longitudinale financée par le ministère de l’agriculture, elle a notamment identifié des facteurs favorisant l'introduction de virus influenza aviaires dans les élevages; elle a d’autre part établi les caractéristiques de transmission intrinsèques à plusieurs souches d’origine sauvage ou générées à l’Agence par génie génétique (programme FRIA). Les travaux actuels portent sur l’étude des caractéristiques génétiques des virus favorisant/déterminant leur contagiosité et leur évolution vers la virulence.

 

Expertise collective

Cette activité repose principalement sur le groupe d'expertise collective d'urgence “Influenza aviaire” et le Comité d'experts spécialisés « Santé animale ». 46 avis ont été rendus depuis 2003 (45 avis Santé animale et 1 avis Eaux) et deux rapports.

A l'échelon international, des scientifiques de l'Agence peuvent intervenir auprès de la Commission européenne, de l'Organisation mondiale de la santé animale (OIE), de l'Organisation des Nations Unies pour l'Alimentation et l'Agriculture (FAO) ou de l'Autorité Européenne de Sécurité des Aliments (EFSA). Des experts  participent également au réseau OFFLU (OIE/FAO) et à la Pharmacopée européenne.

AUTRES ARTICLES SUR LE SUJET