Formulaire de recherche

anses

Agence nationale de sécurité sanitaire
de l’alimentation, de l’environnement
et du travail

L’Anses désignée Centre de référence de la FAO pour la brucellose

L'actualité a été ajouté à votre bibliothèque

Actualité du 26/03/2014

L’Anses a été désignée le 5 mars dernier Centre de référence du Service de la santé animale de l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) pour la brucellose, une maladie bactérienne répandue à travers le monde, pouvant affecter l'Homme, la plupart des espèces de mammifères, notamment les ruminants domestiques et sauvages, ainsi que les suidés (porcs et sangliers). Cette désignation constitue pour l’Agence une importante reconnaissance du travail accompli, de la qualité de son expertise et de son engagement en tant qu’organisme de référence à l’échelle nationale et internationale sur la brucellose.

 

Le 5 mars dernier, l’Anses a été désignée comme Centre de référence de l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) pour la brucellose. En effet, la FAO, après avoir évalué les principales activités et compétences de l’Anses, son niveau dans les domaines technique, scientifique ou de politique générale, et au vu de l’intensité et de la qualité des collaborations antérieures, a décidé d’attribuer ce mandat de référence international à l’Agence.

Celui-ci constitue pour l’Anses et son Laboratoire de Santé animale une importante reconnaissance de la qualité de son travail et de son engagement en tant qu’organisme de référence, national et européen, pour cette maladie.

 

Anses et brucellose

Du fait de son importance économique et du risque pour la santé humaine, la brucellose est une préoccupation majeure des organismes sanitaires nationaux et internationaux en charge de la santé humaine ou animale.

A l’Anses, le Laboratoire de santé animale de Maisons-Alfort est chargé des activités relatives à la brucellose. Laboratoire et centre national de référence, mais également Laboratoire de référence de l’Union européenne et de l’OIE (Organisation mondiale de la santé animale), il est impliqué dans la surveillance des animaux et des cas humains en France et coordonne les activités de référence d'un réseau de laboratoires nationaux et européens. Il contribue également à l'élaboration de stratégies de prévention, de surveillance et d’éradication, en lien avec les organismes sanitaires nationaux et internationaux.

Ce mandat de référence pour la brucellose est le 5° de ce type obtenu par l’Anses et ouvre de nouvelles perspectives de collaboration entre l’Agence et les organismes des pays membres de la FAO.