Formulaire de recherche

anses

Agence nationale de sécurité sanitaire
de l’alimentation, de l’environnement
et du travail

L’Anses désignée Laboratoire de référence de l’OIE pour la fièvre aphteuse

L'actualité a été ajouté à votre bibliothèque

Actualité du 17/06/2015

Le 3 juin dernier, l’Anses a été désignée Laboratoire de référence de l’Organisation mondiale de la santé animale (OIE) pour la fièvre aphteuse, affection majeure qui nécessite une attention accrue des autorités sanitaires au vu des pertes directes qu’elle peut induire. Les Laboratoires de référence de l'OIE sont nommés pour suivre toutes les problématiques scientifiques et techniques relatives à une maladie ou un sujet spécifique. L’obtention de ce 17ème mandat de référence international constitue pour l’Agence une reconnaissance de la qualité de son travail et de son engagement en matière de santé animale.    

 

La fièvre aphteuse est une des maladies virales les plus contagieuses chez les animaux. Elle affecte les bovins, les petits ruminants et les suidés (porcs, sangliers…). Du fait des répercussions socio-économiques considérables qu’elle entraîne, notamment dans le secteur agricole, la fièvre aphteuse figure parmi les pathologies majeures affectant la production et le commerce international des denrées d’origine animale, la sécurité alimentaire et le développement économique. Même si cette maladie n’a pas de caractère zoonotique, elle reste l’une des préoccupations majeures des éleveurs et des autorités sanitaires.

Le laboratoire de santé animale de l’Anses de Maisons-Alfort, déjà laboratoire national de référence pour cette maladie, s’est vu attribuer le mandat de référence de l’Organisation mondiale de la santé animale (OIE) le 3 juin dernier. L’obtention de ce mandat constitue une reconnaissance de la qualité de son travail et de son engagement en matière de santé animale depuis plus d’un siècle.

Cette nouvelle reconnaissance amènera notamment l’Anses à :

  • utiliser, promouvoir et diffuser les méthodes de diagnostic validées selon les standards de l’OIE auprès d’autres laboratoires à l’échelle internationale ;
  • développer le matériel de référence selon les prescriptions de l’OIE, et mettre en œuvre et promouvoir l’application des normes de l’OIE ;
  • conserver et distribuer aux laboratoires nationaux des pays membres de l’OIE les produits biologiques de référence et tout autre réactif utilisé pour le diagnostic et le contrôle de la fièvre aphteuse ;
  • développer, standardiser et valider selon les normes de l’OIE, de nouvelles méthodes de diagnostic et de contrôle de la maladie ;
  • fournir des services de diagnostic et, si nécessaire, fournir des conseils scientifiques et techniques sur les mesures de contrôle aux Pays membres de l’OIE ;
  • collecter, traiter, analyser, publier et diffuser les données épidémiologiques pertinentes sur la fièvre aphteuse ;
  • établir et animer un réseau avec les autres laboratoires de référence de l’OIE désignés pour la fièvre aphteuse, et organiser régulièrement des essais inter laboratoires pour assurer la comparabilité des résultats.

 

Le travail du laboratoire de santé animale de Maisons-Alfort sur la fièvre aphteuse

Le laboratoire de santé animale de Maisons-Alfort se caractérise par une activité de référence et de recherche forte, en association avec d’autres organismes. Ses travaux sont concentrés sur la maîtrise des grandes épizooties (fièvre aphteuse, fièvre catarrhale ovine, etc.), des zoonoses bactériennes, virales et parasitaires et des maladies infectieuses animales émergentes pluri-espèces, et l'amènent à exercer une forte activité d'appui scientifique et technique.

En ce qui concerne la fièvre aphteuse, le laboratoire assure son diagnostic et en particulier le diagnostic d’urgence en cas de suspicion. Il mène également des activités de recherche, d’expertise et de veille scientifique et épidémiologique, en collaboration avec de nombreuses équipes internationales dans l’objectif de prévenir les risques et toujours mieux faire face à d’éventuelles crises sanitaires.