Formulaire de recherche

anses

Agence nationale de sécurité sanitaire
de l’alimentation, de l’environnement
et du travail

L’Anses fête les 60 ans de son laboratoire de Ploufragan-Plouzané-Niort : « Une seule santé et un seul bien-être »

L'actualité a été ajouté à votre bibliothèque

Actualité du 29/11/2018

Le laboratoire de Ploufragan-Plouzané-Niort de l’Anses célèbre les soixante ans de son implantation à Ploufragan, au cœur du Grand Ouest, le principal territoire d’élevage français. A cette occasion, le laboratoire revient sur les temps forts de son histoire et les grands tournants scientifiques qui ont marqué plus d’un demi-siècle de recherche et de référence. Optimiser la santé et le bien-être des animaux de rente et la santé au travail des éleveurs, surveiller les contaminants microbiens dans les aliments, proposer des systèmes innovants d’élevage dans une approche « One Health » et « One Welfare » [1], autant d’enjeux de santé publique dans lesquels s’investissent pleinement les équipes du laboratoire.

Ancré dans les régions Bretagne et Nouvelle-Aquitaine, le laboratoire de Ploufragan-Plouzané-Niort est spécialisé dans la santé et le bien-être des animaux ainsi que la sécurité sanitaire des aliments. Il travaille sur l’ensemble des espèces d’animaux de rente, telles que les volailles, les porcs et les lapins à Ploufragan, les poissons d’élevage à Plouzané et les ruminants à Niort.

Un acteur de référence en matière de sécurité sanitaire

L’émergence de nouveaux agents pathogènes et la réémergence de menaces anciennes mettent en péril la santé des animaux d’élevage et parfois celle des consommateurs. Depuis soixante ans, les équipes du laboratoire œuvrent au quotidien pour mieux comprendre les interactions complexes entre ces agents pathogènes, les animaux, les conditions d’élevage et de production agroalimentaire afin de répondre aux besoins des filières et de contribuer aux politiques publiques.

Les récentes crises de l’influenza aviaire ou de la peste porcine africaine ont montré que la réémergence de ces fléaux est toujours possible même dans le cadre d’un système sanitaire bien organisé. Le laboratoire valide et déploie des méthodes fiables et innovantes auprès d’un réseau de laboratoires agréés pour détecter ces contaminants majeurs, augmentant ainsi la réactivité de notre système de santé publique vétérinaire. Conduire une recherche de haut niveau tout en étant capable de redéployer ses équipes scientifiques en appui à la gestion d’une crise sanitaire, constitue l’un des points forts de l’activité du laboratoire de Ploufragan-Plouzané-Niort. 

Contribuer à construire l’élevage de demain

En plaçant les systèmes d’élevage au cœur de ses activités de recherche, le laboratoire contribue à lutter et prévenir les maladies qui touchent ces différentes filières ainsi que la sécurité de leurs productions. Le laboratoire étudie également de nouvelles méthodes d’élevage pour répondre aux enjeux du bien-être animal et de la santé des travailleurs, tout en maîtrisant les risques pour la santé du consommateur et l’impact sur l’environnement. En effet, les travaux du laboratoire, axés sur le bien-être animal, permettent de proposer des systèmes d’élevage innovants qui s’inscrivent dans une démarche « One Health » et « One Welfare », une seule santé et un seul bien-être, humain et animal.

Des partenariats au service de la recherche et de l’innovation scientifique

Le laboratoire bénéficie d’un soutien historique des collectivités territoriales, régions Bretagne et Nouvelle Aquitaine, département des Côtes d’Armor, Saint-Brieuc Armor Agglomération. Fort de partenariats avec les filières de production animale, au sein de la Technopole de Saint-Brieuc Armor notamment, le laboratoire collabore avec de nombreux organismes nationaux (l’INRA, IFREMER, le CIRAD, l’INSERM, l’IRSTEA, le CNRS, les universités, etc.) et internationaux, tels que l’Organisation mondiale de la santé animale. Grâce à son dynamisme scientifique, le laboratoire est également partenaire de nombreux projets de recherche financés par l’Union européenne.

Ces nombreux partenariats ont permis au laboratoire de se doter d’installations de pointe en séquençage haut débit, en bâtiments de laboratoire et d’élevage de haut niveau technique et de sureté biologique sur lesquels il s'appuie pour mener à bien ses travaux de recherche et de référence. Le nouveau bâtiment dédié à l’amélioration des conditions d’élevage des volailles, inauguré ce jour, est une illustration de ces infrastructures innovantes qui permettront au laboratoire de construire sa recherche de demain.

L’Anses a également souhaité officialiser ce jour, sa collaboration avec le Commissariat à l’énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA) qui vise à croiser les technologies développées par CEA Tech et les systèmes biologiques mis au point par l’Anses, au service de l’innovation pour la détection, la lutte et la prévention des risques sanitaires.

Avec soixante ans de partenariats scientifiques, de découvertes et de résultats marquants, le laboratoire de l’Anses contribue ainsi à générer des connaissances indispensables à l’expertise, l’évaluation et la gestion des risques sanitaires.


[1] Le concept « One Health, une seule santé » est une approche internationale qui renforce les collaborations entre santé humaine, santé animale et gestion de l’environnement (OMS/OIE/FAO). Le concept « One Welfare, un seul bien-être » est une approche qui vise à reconnaitre que le bien-être animal, la biodiversité et l’environnement sont connectés au bien-être de l’Homme.