L’Anses lance un appel à candidatures d’experts scientifiques afin de procéder à la constitution du groupe de travail "Évaluation de l’exposition aux poussières sédimentées". | Anses - Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail

Formulaire de recherche

anses

Agence nationale de sécurité sanitaire
de l’alimentation, de l’environnement
et du travail

Appel à candidatures d'experts

Mis à jour le 16/02/2018

L’Anses lance un appel à candidatures d’experts scientifiques afin de procéder à la constitution du groupe de travail "Évaluation de l’exposition aux poussières sédimentées".

Du 22/01/2018 au 03/03/2018

L’Anses s’est autosaisie en date du 26 juillet 2017 afin de réaliser une expertise relative aux poussières sédimentées dans les environnements intérieurs et contaminées par des substances.

Les expertises instruites à l’Anses portant sur les substances chimiques nécessitent de plus en plus souvent de considérer les expositions agrégées (incluant plusieurs voies d’exposition pour une même substance) ou cumulées (incluant plusieurs voies et plusieurs substances) afin de caractériser de manière réaliste les risques sanitaires pour la population. Cette approche se justifie d’autant plus que l’agence inclut dans son périmètre d’activités les risques sanitaires liés à l’alimentation, l’environnement général et professionnel. En ce sens, l’Anses a conduit ces dernières années plusieurs expertises sur la thématique des perturbateurs endocriniens ou du plomb en incluant l’exposition de la population par ingestion de poussières sédimentées. Cette voie d’exposition reste encore peu investiguée à l’heure actuelle et suscite des interrogations quant aux modalités de son évaluation. Les expertises soulignent néanmoins que l’exposition orale via les poussières pourrait être conséquente, en particulier pour certaines populations comme les jeunes enfants qui, de par leur comportement spécifique (contact main‑bouche), peuvent être plus exposés que les autres tranches d’âge de la population. De plus, l’environnement intérieur constitue un environnement d’intérêt en termes d’exposition puisque le temps passé en milieu intérieur est de l’ordre de 90 % dans des espaces clos, dont 70% dans les logements pour la population générale.

Les travaux consisteront à mener une expertise collective sur les méthodes et outils destinés à évaluer l’exposition de la population aux poussières sédimentées. Cette expertise s’articulera autour de quatre étapes, présentées succinctement ci-dessous :

  • 1 - Revue des méthodes et outils pour le prélèvement et l’analyse des poussières sédimentées

Comme évoqué dans plusieurs travaux récents traitant de contamination des poussières ou d’exposition de la population à ce média, il n’existe à l’heure actuelle aucune norme ou consensus sur les méthodes de prélèvement et d’analyse des poussières sédimentées dans les environnements intérieurs. Ces dernières diffèrent donc d’une étude à l’autre, rendant ainsi difficile la comparaison des résultats.

  • 2 - Proposer des recommandations sur la métrologie des poussières sédimentées

Il paraît dès lors primordial de mener une réflexion sur la métrologie de ces poussières, notamment sur la stratégie d’échantillonnage et les techniques de prélèvements, d’analyse ou d’interprétation des résultats, en vue de proposer des recommandations.

  • 3 - Analyser les outils et modèles disponibles pour caractériser l’exposition aux poussières sédimentées

La voie d’exposition la plus communément investiguée lorsque l’exposition aux poussières intérieures est abordée est l’ingestion. Or, l’exposition par voie cutanée est également possible par contact dermique avec des poussières sédimentées mais cette voie d’exposition n’a été que très peu explorée pour le moment. Un approfondissement des connaissances sur ce volet constitue un axe de réflexion d’intérêt pour l’expertise à conduire en vue de mieux caractériser l’exposition de la population aux poussières intérieures.

  • 4 - Proposer des recommandations sur les facteurs d’exposition relatifs aux poussières sédimentées

Il est attendu des recommandations afin de sélectionner ou de documenter les paramètres d’exposition utiles. Ces facteurs d’exposition concernent les quantités de médias ingérés ou bien en contact avec la peau, ainsi que d’autres paramètres tels que la bioaccessibilité et la biodisponibilité par voies orale et cutanée.

De plus, dans le cadre des travaux de cette autosaisine, il est envisagé d’organiser un atelier scientifique d’une journée sur la pertinence et la faisabilité d’élaborer une valeur guide pour les poussières intérieures. En effet, avant d’investiguer plus en avant cette problématique à l’Anses, il est proposé d’initier cet atelier afin de recueillir l’avis de la communauté scientifique et d’autres acteurs tels que les gestionnaires de risque avant d’asseoir une méthode spécifique applicable.

Afin de répondre à ces questions, un groupe de travail (GT) « Évaluation de l’exposition aux poussières sédimentées » sera créé et rattaché au comité d’experts spécialisé (CES) « Évaluation des risques liés aux milieux aériens ». La finalisation des travaux du GT est prévue pour la fin du mois d’octobre 2019. Le GT se réunira en séance plénière avec une fréquence moyenne d’une réunion toutes les 6 semaines environ. Il est notamment attendu de la part de chaque expert de contribuer aux travaux d’expertise collective ainsi qu’à la rédaction du rapport associé.

Les personnes compétentes intéressées peuvent consulter ci-dessous les informations relatives à l’appel à candidatures et aux compétences recherchées.

 

Les candidatures sont constituées de 4 documents:

  • un formulaire de candidature/lettre de motivation à télécharger ici (lien fichier WORD) et à compléter,
  • un cv détaillé,
  • une liste de travaux et publications scientifiques,
  • une déclaration d’intérêts.

Les candidatures doivent être déposées en ligne au plus tard le 3 mars 2018, à partir de l’adresse web suivante : https://dpi-declaration.sante.gouv.fr/dpi-webapp/app/candidature/index/gt-evaluation-de-lexposition-aux-poussieres-sedimentees-2678

A partir de ce lien, les candidats pourront :

  • poser en ligne le formulaire de candidature/lettre de motivation, leur CV et la liste des travaux et publications scientifiques
  • compléter en ligne leur déclaration d’intérêts (nota : la déclaration d’intérêts sera rendue publique pour les experts retenus à l’issue du processus – Elle mentionne tout lien d'intérêts, directs ou indirects, avec les entreprises ou établissements dont les produits ou procédés entrent dans le champ de compétence de l'Agence, ainsi qu'avec les sociétés ou organismes de conseil intervenant dans ces secteurs. Voir infra le cadre déontologique de l’Anses).
  • Consulter le guide simplifié pour candidater

Pour tout renseignement complémentaire, merci d’adresser vos questions par mail à l’adresse : candidatures.GT-Poussieres@anses.fr

 

Pour en savoir plus

Consulter l´appel à candidature :

 

Consulter les documents de référence sur la conduite de l´expertise à l´Anses :