Formulaire de recherche

anses

Agence nationale de sécurité sanitaire
de l’alimentation, de l’environnement
et du travail

L’Anses, un acteur majeur au niveau européen et international

Participation à l’expertise et représentation de la France 

Les personnels scientifiques de l’Anses sont souvent sollicités pour participer à des missions de conseil, d'élaboration de lignes directrices, d'identification de dangers émergents, de réflexion sur le choix de modèles de prévention, de lutte, ou d'inspection. Dans ces instances, l'Anses contribue activement :

  • aux réflexions stratégiques et à la programmation des activités d'expertise par la participation à des organes décisionnels ou consultatifs; 
  • à l'élaboration de méthodologies d'évaluation et à la formulation de recommandations, par la transmission de données ou la mise à disposition d'experts.

L'Anses intervient dans les domaines de compétence de six agences européennes :

L’Agence contribue activement aux travaux de ces agences et plus particulièrement les travaux de l’ECHA, EFSA, et EMA. 

Les scientifiques de l'Agence sont présents dans de nombreux groupes de travail et panels d’experts des agences de l’UE mais également de la Commission européenne et plus particulièrement de la DG SANTE

L'Anses contribue également aux travaux de comités scientifiques d'experts internationaux mis en place par des organisations telles que l'Organisation mondiale de la santé (OMS/WHO), l'Organisation des Nations-Unies pour l'agriculture et l'alimentation (FAO), ainsi que l’Organisation mondiale de la santé animale (OIE).

L’Agence est le représentant national désigné par le Gouvernement français, notamment :

 

L’Agence a aussi été désignée :

 

  • Point de contact de l’Agence européenne de l’Environnement pour la santé environnement (AEE). Le Ministère en charge de l’écologie (Service de l’observation et des statistiques du Commissariat général au développement durable) est le point focal national pour la France auprès de l’AEE. Il anime et gère le réseau  européen d’information et d’observation pour l’environnement (EIONET-France). Ce réseau est constitué autour de 27 groupes thématiques. A la demande du Ministère, l’Agence est le point de contact principal (PCP) pour la thématique environnement et santé et joue le rôle d’animateur du groupe sur cette thématique. L’Agence a aussi souhaité s’associer sur d’autres groupes thématiques dont les domaines de compétence sont dans son champ d’action, notamment le bruit. 

Ces implications visent à éviter toute duplication inutile des travaux par la mutualisation des cmpétences et des ressources. Le dialogue et la concertation permettent aussi de réduire le risque d'opinions divergentes ou à défaut, de pouvoir les comprendre et les expliquer. 

De plus, dans le cadre de ces activités de veille et de surveillance notamment des risques émergents ou ré-émergents, l'Anses participe à des réseaux internationaux d'échanges d'informations. Ils lui permettent d'avoir connaissance le plus précocement possible de la survenue d'évènements potentiellement néfastes et d’anticiper et prévenir les risques sur le territoire national. Institutionnels ou informels, ces réseaux contribuent à la réactivité de l'Agence.