Formulaire de recherche

anses

Anses - Agence nationale de sécurité sanitaire
de l’alimentation, de l’environnement et du travail

Formulaire de recherche

L'actualité a été ajouté à votre bibliothèque

Publié le 18/03/2013

L’Anses présente ses priorités de travail pour l’année 2013

Le programme de travail de l’Agence pour 2013 sera marqué par deux grands chantiers :

  • Dans le domaine de la pollution de l’air, des travaux sur les allergènes (en particulier les pollens) et sur les risques liés aux particules dans l’air, notamment issues du trafic routier, seront initiés ou poursuivis cette année. Un travail se poursuit également sur la qualité de l’air des espaces ferroviaires souterrains, en vue d’évaluer les risques pour les travailleurs. 

 

  • Dans le domaine alimentaire, l’accent sera mis sur le renforcement des moyens de contrôle et de détection mis à disposition des pouvoirs publics par nos laboratoires de référence. Une centaine de nouvelles méthodes de détection seront développées dans les trois années à venir pour le contrôle de la chaîne alimentaire et de l’eau destinée à la consommation humaine, afin de caractériser les risques émergents. Les efforts porteront notamment sur la détection de virus à l’origine d’intoxications alimentaires, sur l’identification rapide de gènes de virulence de nouvelles souches de bactéries, ou encore de nouvelles modalités de détection de parasites dans les poissons. Concernant les contaminants chimiques, seront développées de nouvelles méthodes permettant de rechercher dans une même analyse plus d’une centaine de pesticides ou de résidus d’antibiotiques, ce qui permettra de gagner fortement en efficacité. 

 

L’année 2013 verra par ailleurs la publication par l’Anses de plusieurs rapports et avis très attendus : 

  • la finalisation du travail sur l’évaluation des risques liés aux expositions au bisphénol A et aux autres composés de la famille des bisphénols, dans le cadre des travaux menés sur les perturbateurs endocriniens ; 
  • l’actualisation des connaissances scientifiques sur les risques liés aux radiofréquences, dans le cadre du groupe d’experts permanent mis en place en 2011 ; 
  • l’évaluation des risques liés à la consommation de boissons énergisantes, associée à un rapport sur les consommations de ces boissons, suite à plusieurs signalements d’effets indésirables graves ; 
  • les risques liés à l’exposition des travailleurs aux bitumes
  • une évaluation de risques relative au nano-argent et une note de synthèse du groupe d’experts permanent  « nanomatériaux et santé », visant à actualiser les expertises précédemment rendues sur le sujet ;
  • un rapport d’ici la fin de l’année sur les risques d’émergence d’antibiorésistance liés aux modes d’utilisation des antibiotiques, dans le cadre du groupe d’experts dédié mis en place fin 2011 ; 
  • dans le domaine des produits phytosanitaires, l’année 2013 devrait voir l’aboutissement de deux importants guides européens, auxquels l’Agence a contribué sous l’égide de l’Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA), pour renforcer les critères d’évaluation des risques respectivement pour les travailleurs agricoles et pour les abeilles. Des travaux sur l’évaluation des risques cumulés des mélanges de substances seront par ailleurs poursuivis par l’Agence ;
  • concernant la santé des abeilles, le collectif d’experts chargé d’étudier les co-expositions des abeilles et des colonies à différents facteurs de stress a été mis en place début 2013. Le programme de surveillance européen de la mortalité et des maladies des abeilles, géré par le laboratoire de Sophia-Antipolis depuis l’automne 2012, fournira ses premiers résultats ;
  • dans le domaine des médicaments vétérinaires, l’année 2013 devrait voir le démarrage des négociations relatives à la révision de la réglementation communautaire dans le secteur des médicaments vétérinaires et des aliments médicamenteux.

 

Enfin, l’Anses met en œuvre les nouvelles exigences en matière de déontologie de l’expertise et a lancé un nouveau site Internet.