Formulaire de recherche

marianne anses

La recherche à l’Anses

Pour identifier les dangers, leur propagation et leurs effets sur les organismes vivants, l’Anses mène des activités de recherche dans trois domaines à forts enjeux : la santé et le bien-être des animaux, la santé des végétaux et la sécurité sanitaire des aliments. Elle assure aussi le financement de projets, notamment dans le cadre du Programme national de recherche Environnement santé travail, dont elle assure le pilotage. L’ensemble de ces connaissances et données contribuent à alimenter les activités d’évaluation de risques sanitaires.

Pour mener à bien ces missions de recherche, l’Anses s’appuie notamment sur un réseau de 9 laboratoires, répartis sur 16 sites implantés sur tout le territoire, au plus près des filières et reconnus au niveau international dans plusieurs domaines ou disciplines.

Grâce à leurs missions complémentaires de référence, d’expertise, de surveillance épidémiologique, d’alerte et d’assistance scientifique et technique, ils assurent un rôle essentiel dans la recherche et  le développement des connaissances sur les dangers sanitaires. Les 600 scientifiques et techniciens de ce réseau de laboratoires se consacrent à des travaux sur l’identification des pathogènes majeurs en santé animale et en santé végétale, au développement de méthodes d’identification des contaminants biologiques, physiques ou chimiques des aliments et de l’eau, à l’amélioration de la compréhension des caractéristiques de ces pathogènes et contaminants (virulence, toxicité, interaction hôtes-pathogènes, antibiorésistance…).

Financement de la recherche

L’Anses coordonne le Programme national Environnement-Santé-Travail (PNR EST), qui finance des recherches sur les risques pour la santé liée à notre environnement, y compris professionnel, et sur les risques pour les écosystèmes. Chaque année, l’Agence lance deux appels à projets, dont un sur le thème « radiofréquences et santé ». Une quarantaine de projets sont ainsi financés chaque année.

L’Anses finance également des travaux directement utiles à ses évaluations de risques, au travers de conventions de recherche et de développement (CRD), notamment dans le domaine des sciences humaines, économiques et sociales.

Voir les orientations scientifiques 2019-2022 de l’Anses