Formulaire de recherche

anses

Agence nationale de sécurité sanitaire
de l’alimentation, de l’environnement
et du travail

L'article a été ajouté à votre bibliothèque

Mis à jour le 14/05/2013

L'antibiorésistance à l' Agence nationale du médicament vétérinaire

L’Antibiorésistance

La résistance aux antibiotiques est une problématique transversale à l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail. Elle comprend la surveillance de l’usage des antibiotiques en médecine vétérinaire, des enquêtes ponctuelles en élevage, la surveillance de la résistance bactérienne d’origine non humaine, l’analyse des risques pour le consommateur : elle implique cinq de ses laboratoires, la Direction de l’évaluation des risques et l’Agence nationale du médicament vétérinaire.

L'antibiorésistance, une problématique transversale à l'agence 

L’antibiorésistance à l’ANMV

Au plan National

L'Anmv a mis en place, depuis 1999, un suivi annuel des ventes d'antibiotiques vétérinaires. Basé sur la ligne directrice de l'OIE "surveillance des quantités d'antibiotiques utilisés en élevage". Ce suivi a été réalisé en collaboration avec le Syndicat de l'Industrie du Médicament Vétérinaire et réactif (SIMV) et le soutien du ministère de l'agriculture.

L’Anmv participe activement aux travaux du plan Ecoantibio2017 et pilote 5 des mesures de ce plan :

  • Mesure 5- Construire des outils d’auto-évaluation pour les éleveurs et les vétérinaires
  • Mesure 24- Améliorer les informations contenues dans les résumés des caractéristiques du produit (RCP) et insérer un message d’éducation sanitaire dans les notices
  • Mesure 31- Renforcer le contrôle de la publicité sur les antibiotiques et promouvoir la vaccination
  • Mesure 34- Poursuivre le suivi des ventes d’antibiotiques et de l’exposition, créer un observatoire de l’utilisation au sein de l’Anses-ANMV et analyser les données relatives aux aliments médicamenteux
  • Mesure 39- Améliorer la veille technique et réglementaire internationale

L’ANMV évalue les dossiers d’autorisation de mise sur le marché des médicaments contenant des antibiotiques en vue de l’obtention de l’AMM

Au plan Européen

  • L’ANMV participe activement au travaux du réseau Européen pou la surveillance de la consommation d’antibiotiques en médecine vétérinaire (ESVAC)
  • L’ANMV a initié dans le cadre de la présidence Française de l’Union Européenne la mise en œuvre de différentes actions destinées à prévenir et à lutter contre l’antibiorésistance. En particulier, un plan Stratégique a été adopté par les chefs des agences du médicament (HMA) : http://www.hma.eu/283.html
  • L’ANMV participe aux groupes de travaux de la Commission Européenne (DG Sanco) dans le cadre du plan Stratégique de la Commission :http://ec.europa.eu/dgs/health_consumer/docs/communication_amr_2011_748_fr.pdf
  • l’ANMV a également participé au rapport conjoint sur la résistance aux antibiotiques pour les infections zoonotiques préparé par l’ECDC, l’EFSA, l’EMEA, et le SCENIHR (Présidence du groupe interagences)

Au plan International

L’Agence  participe activement aux travaux de l’OIE dans ce domaine en tant que centre collaborateur et participe aux travaux de l’OMS dans le cadre du groupe AGISAR

Elle a notamment contribué, au plan international au développement de méthodologies pour établir les priorités en matière d’évaluation et de gestion des risques. Elle a participé en particuilier à la Task Force du Codex Alimentarius sur l’établissement d’une ligne directrice pour l’analyse des risques liés à la résistance aux antimicrobiens d’origine alimentaire.