Formulaire de recherche

anses

Agence nationale de sécurité sanitaire
de l’alimentation, de l’environnement
et du travail

Le programme national de recherche Environnement-Santé-Travail (PNR EST)

L'Anses a, parmi ses missions, celle de la programmation et du soutien à la recherche. Cela se concrétise notamment par la conduite du Programme national de recherche Environnement-Santé-Travail (PNR EST), outil essentiel pour développer les connaissances en appui aux politiques publiques et aux travaux d'évaluation des risques sanitaires.

Dans ce cadre, deux appels à projets de recherche (APR) sont lancés chaque année, le premier à vocation généraliste, le second dédié au thème « radiofréquences et santé ».

Son financement, pour un montant de l'ordre de 6 à 7 millions d'euros chaque année, est assuré grâce à des fonds confiés à l'Anses :

  • par les ministères chargés de l'écologie, du travail et de l’agriculture

et les fonds provenant d’établissements partenaires tels que, actuellement :

  • L’ADEME (l’Agence de la maîtrise de l'énergie et de l'environnement),
  • L’ITMO cancer d'Aviesan (l'Institut thématique multi-organismes cancer) dans le cadre du Plan Cancer,

Il bénéficie également de crédits du plan ÉCOPHYTO II.

Centrés sur les thèmes santé-environnement et santé-travail, ces appels à projets viennent en appui aux politiques publiques. Ils déclinent en particulier les priorités de recherche du plan national santé environnement, du plan santé au travail, du plan cancer et du plan Ecophyto. Ils sont ciblés sur des questions à la recherche posées par les ministères et les agences de l'Etat concernés par ces thématiques.

Le programme national de recherche Environnement-Santé-Travail a pour ambition de conduire les communautés scientifiques à produire des données utiles aux différentes phases de l'analyse du risque sanitaire et, ainsi, à rapprocher recherche et expertise scientifique.

Les appels à projets portent sur l’évaluation et l’analyse des risques environnementaux pour la santé humaine, en population générale ou au travail, sur les risques pour les écosystèmes et la qualité des milieux. Leur champ est vaste, s’étendant des risques sanitaires liés à des agents chimiques, physiques ou biologiques, ou des questions induites par le développement rapide de technologies. Ils incluent, également, des approches transverses notamment à travers la question du cancer. Certaines thématiques sont mises en avant chaque année comme la question de perturbateurs endocriniens depuis 2018, celle des inégalités en santé au travail ou encore la thématique des microplastiques et de la lutte anti vectorielle. Les chercheurs sont encouragés à développer des concepts, méthodes ou outils provenant de différentes disciplines.

Le PNR EST et la science ouverte

La politique science ouverte (Open Science) « s’appuie sur l’opportunité que représente la mutation numérique pour développer l’accès aux publications et aux données de la recherche ». Elle vise également à augmenter l’efficacité de la recherche en facilitant la découverte, l’accès, l’interopérabilité et la réutilisation des données, et contribue à une science plus transparente, plus rapide et plus universelle. Par ailleurs elle constitue un levier important de promotion de la connaissance et de confiance des citoyens dans la science.

En tant qu’agence de financement l’Anses décline dans le cadre du programme PNR EST plusieurs actions en faveur de la science ouverte.  Les équipes financées dans le cadre de l'appel à projets 2019 sont invitées à déposer leurs publications dans une archive ouverte. Cette incitation évolue vers une obligation du dépôt des publications sur une archive ouverte notamment HAL pour l’appel à projets 2020.

Comme les opérateurs européens ou nationaux, l’Anses va demander à terme aux équipes financées de produire un plan de gestion de données (PGD) selon le standard défini par Science Europe traduit et implémenté sur le portail DMPOpidor.


Chaque année, la communauté de recherche confirme son vif intérêt pour les thématiques proposées en soumettant plus de 200 propositions dont une trentaine est sélectionnée.

Pour consulter les appels à projets de recherche en cours

Consulter les DPI des membres du Comité scientifique du programme de recherche (CSPR) : cliquez sur le lien et recherchez "CSPR"