Formulaire de recherche

anses

Agence nationale de sécurité sanitaire
de l’alimentation, de l’environnement
et du travail

Le rapport d’activité 2015 de l’Anses disponible en ligne

L'actualité a été ajouté à votre bibliothèque

Actualité du 10/05/2016

Elargissement de son champ de compétences, forte mobilisation des scientifiques sur différents événements sanitaires, publication de nombreux travaux… : l’année 2015 de l’Anses a été particulièrement dynamique. Le rapport d’activité de l’Agence est désormais disponible en ligne, accompagné du premier rapport dédié à ses activités relatives aux produits phytopharmaceutiques, adjuvants, matières fertilisantes et supports de culture, au suivi des risques liés à ces produits, notamment dans le cadre du dispositif de phytopharmacovigilance, et aux produits biocides. 

 

L’année 2015, année de son cinquième anniversaire, constitue un tournant majeur pour l’Anses dans le domaine phytosanitaire. En effet, la Loi d’avenir pour l’agriculture, l’alimentation et la forêt lui transfère la responsabilité, depuis le 1er juillet, de délivrer, de retirer ou de modifier les autorisations de mise sur le marché des produits phytopharmaceutiques, matières fertilisantes et supports de culture et de leurs adjuvants.

Par ailleurs, la mise en place d’un dispositif de phytopharmacovigilance, dans un souci de renforcement du suivi post-autorisation de mise sur le marché de ces produits, lui a également été confiée. L’acquisition de ces nouvelles missions a conduit l’Anses à des évolutions importantes, dans un objectif constant de dialogue, de transparence et d’indépendance.

Au-delà du domaine phytosanitaire, le dynamisme de l’Agence s’est traduit tout au long de l’année 2015 par de nombreux travaux dans l’ensemble de son champ de compétences. Risques liés à la consommation d’insectes, exposition aux nanoparticules d’argent, étiquetage nutritionnel, risques pour les travailleurs exposés à la pollution de l’air des enceintes ferroviaires souterraines, effets des fragments de clivage sur la santé des travailleurs, ou encore prévention des risques microbiologiques et information du consommateur, sont quelques exemples des travaux publiés en 2015 par l’Agence.

Mais 2015 a aussi été marquée par une succession d’événements en santé animale et végétale pour lesquels l’Agence s’est mobilisée en urgence : influenza aviaire dans le sud-ouest de la France, réémergence de la fièvre catarrhale ovine de sérotype 8, détection de foyers de Xylella fastidiosa en Corse.

Le rapport d’activité 2015 est disponible en ligne pour en savoir plus sur les temps forts qui ont rythmé l’année de l’Anses. Il est accompagné du premier rapport qui, en vertu de l’article L. 1313-3-1 du code de la santé publique, doit désormais être établi chaque année pour rendre compte des activités de l’Agence dans le cadre de ses missions relatives aux produits phytopharmaceutiques, adjuvants, matières fertilisantes et supports de culture, au suivi des risques liés à ces produits, notamment dans le cadre du dispositif de phytopharmacovigilance, et aux produits biocides.