Formulaire de recherche

anses

Agence nationale de sécurité sanitaire
de l’alimentation, de l’environnement
et du travail

L'article a été ajouté à votre bibliothèque

Mis à jour le 23/01/2019

Les laboratoires de l'Anses

Mots-clés : Anses

L’Anses dispose d’un réseau de 9 laboratoires de référence et de recherche, implantés sur tout le territoire, au plus près des filières. Ces laboratoires exercent leurs activités dans trois grands domaines : santé et bien-être des animaux, sécurité sanitaire des aliments (chimie et microbiologie) et santé des végétaux. Ils sont reconnus au niveau international dans leurs différents champs d’expertise : épidémiologie, microbiologie et résistance aux antimicrobiens, toxines et contaminants physicochimiques. Grâce à leurs missions d’expertise, de surveillance épidémiologique, d’alerte et d’assistance scientifique et technique, ils assurent un rôle essentiel dans la connaissance des dangers et par la collecte des données issues des réseaux de laboratoires agréés. 

Avec l’Anses, la France dispose ainsi en matière de référence, de surveillance et de recherche d’une structure unique en France et d’un modèle envié en Europe. En appui à ses activités d’évaluation des risques, les 600 scientifiques et techniciens de ce réseau de laboratoires se consacrent à des travaux sur l’identification des pathogènes majeurs en santé animale et en santé végétale, au développement de méthodes d’identification des contaminants biologiques, physiques ou chimiques des aliments et de l’eau. 

La diversité de métiers représentés au sein de l’Anses et de ses laboratoires permet une approche pluridisciplinaire des sujets traités. Les bactériologistes, virologistes, chimistes et parasitologues développent des connaissances sur les agents pathogènes. Leur articulation avec les immunologistes, les anatomopathologistes, les épidémiologistes, les éco-toxicologues, les bio-, pharmaco-, toxicocinéticiens, avec l’aide des modélisateurs et statisticiens permet à l’Agence de développer des travaux très opérationnels en réponse aux questions sanitaires. Comprendre l’ensemble du système à l’origine des toxi-infections alimentaires ou des épidémies, y compris les résistances que développent les pathogènes aux traitements pharmaceutiques ou phytopharmaceutiques est essentiel pour apporter un appui technique pertinent aux gestionnaires du risque.