Formulaire de recherche

anses

Agence nationale de sécurité sanitaire
de l’alimentation, de l’environnement
et du travail

Maladies vectorielles : l'Anses et l'InVS lancent un appel à candidature pour la création du centre national d'expertise des vecteurs (CNEV)

L'actualité a été ajouté à votre bibliothèque

Actualité du 15/09/2010

Paludisme, dengue, chikungunya, encéphalite à tiques, peste, leishmanioses et filarioses sont autant d'exemples de maladies transmises par des vecteurs. Ces vecteurs sont des insectes (moustiques, puces, tiques, phlébotomes, culicoïdes, etc.) qui transmettent activement des agents pathogènes (bactéries, virus, parasites) entre les hommes ou entre les animaux et les hommes.
Face à l'émergence ou à la recrudescence de telles maladies ces dernières années, une expertise collective a été demandée par l'état à l'Institut de Recherche pour le Développement (IRD).
La première des recommandations issues de ce travail1 était la création d'un centre national d'expertise des vecteurs et des risques vectoriels qui permettrait « de mobiliser rapidement et efficacement l'ensemble des compétences dans les domaines opérationnels et stratégiques, ainsi qu'en matière de réflexion et proposition sur la lutte antivectorielle en France ».

L'Anses et l'InVS lancent aujourd'hui un appel à candidature pour la création de cette structure, pour la période 2010-2015.
Les dossiers de candidature sont à adresser avant le 28 octobre 2010, le cachet de la poste faisant foi :

  • au format PDF par courriel
  • ainsi que par courrier à :

Agence Nationale de Sécurité Sanitaire (Anses),
Secrétariat du Comité de Pilotage du Centre National d'Expertise sur les Vecteurs
27-31 Avenue du Général Leclerc - 94701 MAISONS ALFORT

> Documents utiles :

1La lutte anti vectorielle en France - IRD Diffusion, Bondy, France