Formulaire de recherche

anses

Agence nationale de sécurité sanitaire
de l’alimentation, de l’environnement
et du travail

Mobilisation des scientifiques pour renforcer la coopération internationale en matière de surveillance épidémiologique en santé animale

L'actualité a été ajouté à votre bibliothèque

Actualité du 24/05/2011

La première édition de la Conférence internationale sur la surveillance épidémiologique en santé animale, - International Conference on Animal Health Surveillance - ICAHS s'est tenue à Lyon du 17 au 20 mai. Rassemblant 300 experts internationaux des cinq continents, elle s'est conclue sur la nécessité d'un renforcement de la surveillance épidémiologique en santé animale et d'une coopération accrue entre scientifiques et autorités à l'échelle internationale pour anticiper et prévenir la diffusion de nouveaux pathogènes émergents. Cette orientation s'inscrit pleinement dans la lignée des conclusions des Etats généraux du sanitaire en France, avec, notamment, l'annonce par le ministre chargé de l'agriculture, Bruno Le Maire, de la mise en place d'une plateforme nationale d'épidémiosurveillance rassemblant l'ensemble des acteurs impliqués et pour laquelle l'Anses jouera un rôle central.

Rassemblant plus de 280 participants de 36 pays du monde entier, cette conférence était organisée par l'Anses et l'AEEMA (1), sous la présidence du Dr Angus Cameron, vétérinaire épidémiologiste australien. Cette conférence a été conduite sous l'égide d'un comité scientifique d'experts internationaux et a été soutenue par l'Organisation mondiale de la santé animale(2), la FAO(3), l'OCDE(4), l'Union européenne et l'Autorité européenne de sécurité des aliments(5), ainsi que par les autorités françaises, australiennes et anglaises, et le CIRAD(6).

L'objectif de cette conférence était notamment de rassembler les scientifiques impliqués en surveillance épidémiologique et les responsables de la gestion de la santé animale, pour accroitre la coopération internationale visant à mieux anticiper et prévenir la diffusion de nouveaux agents pathogènes au sein des filières animales.

Cette conférence a notamment permis d'échanger sur les outils et méthodes de la surveillance épidémiologique en santé animale mis en œuvre dans les différents pays du monde. Les orientations retenues s'inscrivent en complète cohérence avec la mobilisation engagée en France dans la suite des Etats généraux du sanitaire, avec la mise en place d'une plateforme nationale d'épidémiosurveillance rassemblant l'ensemble des acteurs impliqués - autorités sanitaires, professionnels, vétérinaires et scientifiques.

Fort du succès de cette première conférence, un nouveau rendez-vous international a été fixé dans trois ans.

(1) Association pour l'étude de l'épidémiologie des maladies animales
(2)
OIE
(3)
Food and Agriculture Organization of the United Nations
(4)
Organisation de coopération et de développement économiques
(5)
EFSA
(6)
Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement

Pour en savoir plus