Formulaire de recherche

marianne anses

L'article a été ajouté à votre bibliothèque

Mis à jour le 06/06/2019

Plans d'actions à l'international

Antibiorésistance : actualités technico-réglementaires

OIE (Organisation mondiale de la santé animale)
 
 
 
OMS (Organisation mondiale de la santé)
 
 
Surveillance et évaluation du plan d'action global de lutte contre l'antibiorésistance  - cadre et indicateurs
 
 

 
FAO (Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture)
 
 
Organisation des Nations Unies

 

Publication du rapport préparé par l'IACG

Le Groupe de coordination ad-hoc inter-institutions des Nations Unies (IACG) sur la résistance aux antimicrobiens a publié son rapport le 29 avril 2019. Ce rapport plaide pour une action immédiate, coordonnée et ambitieuse et souligne la nécessité de coordonner et d’intensifier les efforts pour combattre la résistance aux antimicrobiens.

Lien vers le rapport

Lien vers le site de l'IACG

Codex Alimentarius
 
 
 
SITE de la TFAMR (Groupe intergouvernemental spécial du Codex sur al résistance aux antimicrobiens)
 
Objectifs
Donner des indications fondées sur des données scientifiques pour la gestion de la résistance aux antimicrobiens d’origine alimentaire, en tenant dûment compte du Plan d’action mondial de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) pour combattre la résistance aux antimicrobiens, en particulier de ses objectifs 3 et 4, ainsi que des travaux menés et des normes élaborées par les organismes internationaux compétents, notamment la FAO, l'OMS et l'Organisation mondiale de la santé animale (OIE), et de l'approche «Une seule santé», afin de fournir aux membres l'éclairage nécessaire à une gestion cohérente de la résistance aux antimicrobiens tout au long de la filière alimentaire.
Mandat
i) Examiner et réviser, le cas échéant, le Code d'usages visant à réduire au minimum et à maîtriser la résistance aux antimicrobiens (CAC/RCP 61-2005) afin que celui-ci porte sur l'ensemble de la filière alimentaire, conformément au mandat du Codex.
ii) Envisager d'élaborer des directives concernant la surveillance intégrée de la résistance aux antimicrobiens, en tenant compte des indications données par le Groupe consultatif de l'OMS sur la surveillance intégrée de la résistance aux antimicrobiens et des documents pertinents de l'OIE.
NOTE: Le Groupe spécial disposera de trois sessions (quatre au maximum), à compter de 2017, pour achever ses travaux.