Formulaire de recherche

anses

Agence nationale de sécurité sanitaire
de l’alimentation, de l’environnement
et du travail

Programme national de recherche Environnement - Santé - Travail : 36 projets sélectionnés, 6,3 millions d’euros mobilisés dans le cadre des appels à projets 2017

L'actualité a été ajouté à votre bibliothèque

Actualité du 07/03/2018

L’Anses publie ce jour la liste des projets retenus dans le cadre de ses trois appels à projets de recherche 2017 du Programme national de recherche Environnement-Santé-Travail, le premier à vocation généraliste, le second sur le thème « radiofréquences et santé » et le troisième sur la thématique « Antibiorésistance et environnement ». Au terme du processus de sélection, 36 projets ont été soutenus pour un montant global de financement de 6,3 millions d’euros.

L'Anses est l’opérateur du Programme national de recherche Environnement-Santé-Travail (PNR EST), financé par les ministères chargés de l'Environnement et du Travail, ainsi que par le produit de la taxe sur les émetteurs radiofréquences et des fonds provenant d’établissements partenaires. Dans ce cadre, l’Agence lance chaque année des appels à projets, outils essentiels pour développer les connaissances en appui aux politiques publiques et aux travaux d’évaluation des risques sanitaires dans son champ de compétence.

En 2017, 316 projets ont été soumis dans le cadre de trois appels à projets. Après un processus de sélection rigoureux s’appuyant sur les évaluations d’un comité scientifique, 36 dossiers ont été retenus : l’Ansesfinancera 25 projetsgrâce aux ministères chargésde l'Environnement et du Travail(4,4 M€), 4 autres projets seront soutenus par l’ITMO Cancer d'AVIESAN (0,65 M€) dans le cadre du Plan Cancer, 3 seront financés par le ministère en charge de l’Agriculture, en lien avec l’Agence française pour la biodiversité, au titre du plan Ecophyto (0,51 M€) et 4 par l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (ADEME) (0,78 M€).

Les projets de recherche retenus en 2017 portent sur différents types d’exposition environnementale, notamment :

  • 11 projets sont dédiés aux agents chimiques, dont 3 aux perturbateurs endocriniens et 2 aux produits phytopharmaceutiques.
  • 10 concernent les agents physiques : 2 portent sur les impacts des nuisances sonores dans l’environnement ou au travail et 8 sur les radiofréquences, notamment sur l’hypersensibilité électromagnétique (2 projets).
  • 2 projets portent sur les nanoparticules
  • 1 projet porte sur la lutte anti-vectorielle.
  • 6 traitent de la dissémination de bactéries pathogènes.
  • 5 projets sont dédiés au thème de l’air : qualité de l’air intérieur, particules fines et ultrafines, lien avec la santé respiratoire de la population générale, des enfants en particulier, et des travailleurs.

Par ailleurs, les 36 projets sélectionnés aborderont différents domaines :

  • La dissémination de l’antibiorésistance dans l’environnement (6 projets)
  • le cancer : exposition à des agents chimiques, risques professionnels, risques chez l’enfant (5 projets),
  • la santé au travail (7 projets),
  • la santé des écosystèmes (3 projets),
  • la gestion des risques sanitaires au travers des sciences humaines et sociales : une étude participative en santé environnement et une enquête sur les pratiques de lutte anti vectorielles (2 projets),
  • les effets des substituants à des agents chimiques dangereux : bisphénols, biopesticides, biocarburants (4 projets).

Ces appels à projets s’inscrivent dans les objectifs des différents plans nationaux : plan national Santé-Environnement, plan Santé-Travail, plan Cancer, plan Ecophyto, etc. A travers eux, l’Anses et ses partenaires poursuivent le travail de soutien aux communautés de recherche en santé-environnement et en santé-travail engagé depuis plusieurs années.

Attachée à la valorisation de ces travaux, l’Anses organise deux fois par an une restitution du programme national de recherche « Environnement-Santé-Travail » au travers de ses Rencontres scientifiques, permettant ainsi aux équipes de recherche de présenter leurs travaux publiquement.

Le 23 mai 2018, les Rencontres scientifiques seront dédiées à la thématique « cancers et environnement ».