Formulaire de recherche

marianne anses

L'article a été ajouté à votre bibliothèque

Mis à jour le 13/08/2021

Surveillance de l'usage en Europe

Antibiorésistance : actualités technico-réglementaires

ESVAC : Surveillance européenne de la consommation d’antibiotiques vétérinaires
 
Le projet ESVAC a pour but de collecter des informations sur l’utilisation des antibiotiques en médecine vétérinaire au sein de l’Union européenne.
 
L’agence européenne du médicament (EMA) a démarré ce projet en avril 2010, suite à une demande de la Commission européenne de développer une approche harmonisée pour collecter et décrire les données sur l’usage des antibiotiques chez les animaux dans les Etats Membres de l’Union européenne.
 
Dernier rapport : 10ème rapport ESVAC
Résumé en anglais :
The latest ESVAC report, published in October 2020, shows that sales of antibiotics for use in animals in Europe fell by more than 34% between 2011 and 2018:
Sales of veterinary antimicrobial agents in 31 European countries in 2018
Of particular importance, the veterinary sales of antibiotics considered critically important in human medicine present a decreasing trend. Between 2011 and 2018, sales have reduced by:
- 24% for third and fourth generation cephalosporins;
- 70% for polymyxins;
- 4% for fluoroquinolones;
- 74% for other quinolones. 
The situation across Europe remains contrasting. Out of the 25 countries that provided data covering 2011-2018, 18 countries observed a decline in sales of veterinary antibiotics : overall sales have dropped by more than 5%. However, 5 countries recorded an increase of more than 5% and 2 other countries noted a minor decrease (below 2%) in overall sales.
The substantial decline in some countries indicates that there is also a potential for a decrease in other countries.
Lien vers le communiqué de presse et l'interprétation des données par pays 
Lien vers le rapport
 
9ème rapport ESVAC
 
8ème rapport ESVAC
 
 
 
 
L'Agence européenne du Médicament publie son 8ème rapport sur les ventes d'antiibiotiques de 30 pays européens en 2016.
Pour les 25 pays ayant fourni des données entre 2011 et 2016, on observe  une diminution de 20 % des ventes d'antibiotiques entre 2011 et 2016.
Cependant ce rapport souligne une hétérogénéité des évolutions pour les différents pays. En effet, si les ventes d'antibiotiques diminuent dans 16 pays de plus de 5 %, elles augmentent de plus de 5 % dans 6 pays. 
Entre 2011 et 2016, on observe une diminution moyenne de 15,4 % pour les  céphalosporines de dernière génération, une diminution  de 13, 6 % des quinolones (augmentation de 6.3 % des fluoroquinolones ) et une diminution de 39,9 % pour la colistine.
Là encore, une grande hétérogénéité peut être constatée entre les pays de l'Union Européenne.
La France fait partie des pays ayant le plus diminué leur utilisation d’antibiotiques d’importance critique pour l’homme (céphalosporines de dernière génération, fluoroquinolones et colistine). 
 
 
 
Publications ESVAC :