Formulaire de recherche

anses

Agence nationale de sécurité sanitaire
de l’alimentation, de l’environnement
et du travail

Tous acteurs de la sécurité sanitaire des aliments

L'actualité a été ajouté à votre bibliothèque

Actualité du 02/04/2015

Le 7 avril aura lieu la Journée mondiale de la santé, organisée par l’Organisation mondiale de la santé (OMS), dédiée à la sécurité sanitaire des aliments, un sujet prioritaire de l’Anses. De la ferme à la fourchette, nous sommes tous acteurs de la sécurité sanitaire des aliments. A l’occasion de cette journée, l’Agence vous propose de découvrir les gestes simples à mettre en œuvre dans la cuisine pour éviter les intoxications alimentaires. Retrouvez également, sur son site internet, sur Twitter ou sur LinkedIn, ses recommandations pour bien ranger votre réfrigérateur, préparer et conserver les biberons des nourrissons dans les meilleures conditions, ou encore pour profiter du barbecue en toute sécurité.

 

De multiples micro-organismes (bactéries, virus, parasites) comme les salmonelles, les campylobacters, certains Escherichia coli, les virus hépatiques ou les Anisakis, sont susceptibles de contaminer les aliments et d'engendrer des pathologies. L’approche intégrée de maîtrise des risques tout au long de la chaîne alimentaire fait de la France un bon élève en matière de sécurité sanitaire, laquelle s’appuie sur une logique de responsabilisation de tous les acteurs, de la « fourche à la fourchette ». Les mesures mises en œuvre par les autorités de santé et les professionnels ont permis une diminution importante des principales pathologies causées par l’alimentation.

A côté des risques connus, il convient de rester vigilant face à des risques émergents, pour lesquels il reste des incertitudes scientifiques (perturbateurs endocriniens, phénomènes d’effet cocktail, co-exposition à différentes substances, nanomatériaux, etc.). L’Anses se mobilise face à ces nouveaux risques, en menant des travaux de recherche et d’évaluation, ainsi que des enquêtes au plus près des réalités du terrain.

 

« De la ferme à la fourchette, vous avez tous un rôle à jouer »

A l’occasion de Journée mondiale de la santé dédiée à la sécurité sanitaire des aliments, organisée par l’Organisation mondiale de la santé (OMS), l’Anses souhaite rappeler aux consommateurs qu’ils sont, eux aussi, acteurs de la sécurité sanitaire des aliments.

En 2012, 33 % des foyers de toxi-infections d’origine alimentaire déclarés en France sont survenus dans le cadre familial. Par ailleurs, les risques bien connus et maîtrisés nécessitent une surveillance constante, du fait notamment des nouvelles habitudes alimentaires et de l’évolution des comportements des consommateurs.

En effet, lors des dernières décennies, les pratiques alimentaires ont connu de nombreuses évolutions : par exemple, les plats à base de viande et de poisson crus (tartares, carpaccio), marinés ou préparés à la japonaise sont de plus en plus consommés. Cette nouvelle tendance impose une attention particulière quant à l’origine, à la fraîcheur et à la préparation des aliments.

 

Tout au long de la journée, faites le plein de conseils pratiques 

Vous voulez en savoir plus sur l’hygiène dans la cuisine ? Vous vous demandez à quel étage du réfrigérateur ranger vos produits frais, vos œufs ou vos légumes ? Besoin de conseils pour bien préparer le biberon de votre bébé ? Et au menu ce soir, steak tartare ou bien cuit à cœur ? Connaissez-vous la température de cuisson idéale ? Et celle de votre réfrigérateur ? Savez-vous pourquoi il n’est pas conseillé de faire dorer vos frites à l’excès?

Sur son site Internet et via les réseaux sociaux, tout au long de la journée, l’Anses vous explique tout ! 

 

Le Dr Margaret Chan (OMS) et Marc Mortureux (Anses) lancent ensemble la journée mondiale de la santé au Marché International de Rungis

A l’occasion de la journée de l’OMS du 7 avril dédiée à la sécurité sanitaire des aliments, le Dr Margaret Chan, directrice générale de l’OMS et Marc Mortureux, directeur général de l’Anses se retrouveront, dès 6h45, au Marché International de Rungis en présence de Stéphane Le Foll, Ministre en charge de l’Agriculture et Benoit Vallet, directeur général de la Santé. Ce rendez-vous leur permettra d’échanger sur ce défi permanent que représente la sécurité sanitaire des aliments, mais aussi d’évoquer le rôle de l’OMS, et plus largement celui de tous les acteurs, parmi lesquels les agences scientifiques, qui apportent leur expertise et leurs compétences dans les travaux d’évaluation des risques, de recherche et de normalisation.

Cette journée sera aussi l’occasion de renforcer les liens entre l’Anses et l’OMS afin de toujours mieux protéger les consommateurs au quotidien tout en anticipant les risques de demain.

Les missions de l’Anses dans le domaine alimentaire

  • Evaluer les risques et les bénéfices nutritionnels des aliments et de leurs constituants
  • Assurer le suivi des comportements alimentaires (études INCA)
  • Evaluer l’exposition aux contaminants chimiques via l’alimentation (EAT)
  • Assurer des missions de surveillance et de vigilance dans le domaine de la nutrition (OQALI, nutrivigilance, ORP)
  • Contribuer à l’élaboration des objectifs et des recommandations de santé publique
  • Surveiller les pathogènes alimentaires majeurs et émergents, et contribuer à améliorer les méthodes diagnostiques et de maîtrise (grâce au réseau de laboratoires)
  • Evaluer la qualité sanitaire des eaux destinées à la consommation humaine
  • Produire des documents de référence qui permettent aux industriels d’identifier les dangers microbiologiques et évaluer l’efficacité des mesures de maîtrise spécifiques proposées ou mises en œuvre par les professionnels
  • Fournir un appui scientifique et technique aux administrations pour définir des plans de surveillance et de contrôle sur le terrain