Formulaire de recherche

marianne anses

Unité Pesticides et biotoxines marines (PBM) du laboratoire de sécurité des aliments

Site Maisons-Alfort

Cheffe d’unité : Gwenaëlle Lavison-Bompard

Cheffe d’unité adjointe : Chanthadary Inthavong

L’unité Pesticides et biotoxines marines exerce ses compétences dans le domaine des pesticides et des biotoxines marines. Elle contribue à l’évaluation de l’exposition des consommateurs aux contaminants organiques dans les denrées alimentaires via les études d’alimentation totale (EAT) ou d’autres études visant à déterminer l’occurrence de pesticides ou de toxines dans certaines filières alimentaires.

Activités de référence

L’unité porte trois mandats nationaux de référence :

  • Pour les pesticides dans les denrées alimentaires d’origine animale et les produits à forte teneur en matière grasse,
  • Pour les pesticides par méthodes monorésidus, dans les denrées alimentaires d’origine animale et végétale,
  • Pour les biotoxines marines.

Dans le cadre de ses missions de référence, l’unité développe et valide des méthodes d’analyse et anime des réseaux de laboratoires officiels, pour lesquels elle organise des sessions de formation. Elle organise des essais d’aptitude, confirme les analyses officielles  et apporte son expertise scientifique et technique aux sollicitations des tutelles. Les biotoxines marines pouvant être à l’origine d’intoxications aigües, l’unité est sollicitée pour l’investigation de toxi-infections alimentaires collectives (TIAC).

Activité d’expertise

L’unité contribue à l’évaluation des risques en participant à l’expertise des directions de l’évaluation des risques. Elle s’implique dans les travaux de normalisation des méthodes d’analyse (AFNOR, CEN, ISO) et vient en appui aux autorités compétentes lors des discussions sur les règlements communautaires en cours d’élaboration.

Activités de recherche

Dans le cadre de ses missions de recherche et de référence, l’unité œuvre à l’amélioration des connaissances sur la nature et les niveaux de contamination des aliments par les pesticides et les biotoxines marines.

Dans ce cadre, l’unité met en œuvre des méthodes d’analyses ayant pour objectif :

  • La cartographie des contaminations des aliments (méthodes à large spectre « ciblées » ou « non-ciblées »),
  • La recherche simultanée de plusieurs contaminants organiques d’une même famille, par des approches multi-résidus à large spectre,
  • La recherche de pesticides émergents, notamment des produits de transformation ou des biotoxines émergentes non réglementées.