Formulaire de recherche

anses

Agence nationale de sécurité sanitaire
de l’alimentation, de l’environnement
et du travail

L'article a été ajouté à votre bibliothèque

Mis à jour le 25/08/2016

Zoonoses

Qu'est-ce qu'une zoonose et comment lutter contre ces maladies ?

Mots-clés : Zoonoses, Maladies animales

Comme celle des hommes, la santé des animaux est susceptible d’être menacée par divers agents pathogènes (bactéries, virus, parasites). Certains de ces pathogènes sont spécifiques à une ou plusieurs espèces animales, d’autres sont capables d’infecter à la fois les animaux et l’Homme. Ces agents sont responsables de maladies appelées zoonoses. Certains laboratoires de l’Anses sont spécialisés dans les zoonoses, détenant parfois des mandats de référence nationaux ou européens. Définition et rôles de l’Agence.

Le terme zoonoses regroupe des maladies très variées. Certaines affections touchent le système digestif (salmonellose, campylobactériose, etc.), d’autres le système respiratoire (grippe aviaire, SRAS, etc.), le foie (virus de l’hépatite E),  le système nerveux (rage), ou encore plusieurs organes à la fois.

Leur gravité chez l’Homme peut être très variable selon la maladie elle-même (l’agent pathogène responsable peut être plus ou moins virulent) mais également selon la personne infectée qui peut présenter une sensibilité particulière à ces pathogènes. C’est souvent le cas des personnes au système immunitaire fragile (immunodéprimés, sous traitement immunosuppresseur, jeunes enfants, personnes âgées, femmes enceintes).

 

Comment se transmettent les zoonoses ?

Les modes de transmissions des zoonoses à l’Homme sont variés. Certains agents zoonotiques se transmettent à l’occasion de contacts directs entre l’Homme et l’animal (virus de la rage, de la grippe aviaire, etc.), d’autres se transmettent par l’intermédiaire de l’environnement (eaux, sols, etc.) ou des aliments contaminés par l’animal ou ses déjections (salmonelles, toxoplasme, ver parasite anisakis, etc.). Par ailleurs, certains de ces pathogènes peuvent également avoir la capacité de se transmettre d’un individu infecté à un autre.

 

Que fait l’Anses vis-à-vis des zoonoses ?

Au sein de ses laboratoires, dont certains détiennent un mandat de référence spécialement pour une zoonose, l’Anses mène des programmes de recherche et développe des outils de diagnostic permettant notamment la détection et la surveillance de ces pathogènes. Ces travaux font avancer la connaissance sur les pathogènes et leurs interactions avec l’hôte (facteurs de virulence, mécanismes d’action, etc.), sur les facteurs de transgression de la barrière d’espèces, etc., ce qui permet de mieux les comprendre et in fine de mieux lutter contre eux.

Au titre de leurs mandats de référence nationaux, européens et internationaux, les laboratoires de l’Agence coordonnent également les réseaux de surveillance officiels d’un certain nombre d’agents zoonotiques (Salmonella, Listeria, Rage, Tuberculose, etc.).

Par ailleurs, à travers les expertises mises en œuvre au sein de ses comités d’experts spécialisés « Santé animale » et « Evaluation des risques biologiques des aliments », l’Agence évalue les risques liés aux micro-organismes, dont notamment ceux à l’origine des zoonoses. Ces travaux d’évaluation peuvent servir notamment aux pouvoirs publics pour l’élaboration des réglementations relatives à la gestion des risques associés à ces agents.