Formulaire de recherche

anses

Agence nationale de sécurité sanitaire
de l’alimentation, de l’environnement
et du travail

Microplastiques

Les microplastiques

Présentation et détails des travaux de l'Anses

Mis à jour le 20/03/2019

Mots-clés : Microplastiques, Contaminants de l'alimentation

Que sont les microplastiques ? Définition et présentation des différents projets de l'Anses sur cette problématique. 

­­­Que sont les microplastiques ?

Les microplastiques sont des petites particules de plastique : leur taille est comprise entre 5 millimètres et quelques centaines de nanomètres, soit 70 fois plus petit que l’épaisseur d’un cheveu. Les microplastiques sont retrouvés partout dans l’environnement : dans l’air, les habitations, les cours d’eau, la terre mais aussi les océans. On estime aujourd’hui que 10% de l’ensemble des plastiques produits depuis leur invention auraient terminé leur vie dans les océans. Ce constat en fait une zone d’étude prioritaire. Ils peuvent flotter à la surface, être présents à différents niveaux de profondeur voire se déposer dans les fonds marins. L’ensemble des espèces vivantes, des plus petites comme le zooplancton, aux plus grandes comme les baleines, peuvent être amenées à les ingérer.

A l’heure actuelle, les plastiques les plus retrouvés dans l’environnement sont le polyéthylène (composant des bouteilles en plastique par exemple), le polypropylène (composant des boites en plastique alimentaires par exemple) et le polystyrène (souvent présent sous sa forme expansée comme dispositif de protection dans les emballages).

Par analogie, on pourrait définir un plastique comme un plat de spaghetti bolognaise. Les pâtes correspondraient au polymère, auxquelles serait ajoutée la sauce qui correspond à un mélange de différents additifs, non liés au polymère, qui confèrent des propriétés au plastique : souplesse, rigidité, encore résistance au feu, etc.

Les microplastiques peuvent présenter un danger de par leur composition, notamment du fait des additifs, potentiels contaminants chimiques, et des contaminants biologiques (bactéries) qui viennent se fixer à leur surface.

 

Les travaux de l’Anses sur les microplastiques

L’Anses mène des travaux afin d’évaluer le nombre et la nature des particules plastiques dans certains aliments, ainsi que le niveau d’exposition et le risque pour la santé de l’Homme. Ses travaux consistent en particulier à développer les outils nécessaires pour pouvoir caractériser le risque lié à la présence de microplastiques dans les denrées alimentaires. Compte tenu de la forte présence de microplastiques dans les cours d’eau, les mers et les océans et de leur impact sur la faune et la flore aquatiques, les produits de la pêche et l’eau de consommation sont des sujets de haute importance.

Différents projets de recherche sont conduits sur cette thématique. Dans le cadre d’un projet de recherche ANR intitulé « Nanoplastics », l’Anses améliore les moyens (outils et méthodes) pour identifier les microplastiques les plus petits présents dans les produits de la mer. Dans ce même projet, l’Anses cherche à savoir également si les microplastiques peuvent relarguer certains additifs propres à leur conception dans les aliments.

A l’échelle boulonnaise, l’Anses participe au projet CPER Marco, ce qui a permis à plusieurs équipes de réaliser des travaux collaboratifs dont une thématique porte sur les microplastiques.

L'article a été ajouté à votre bibliothèque