anses

Anses - Agence nationale de sécurité sanitaire
de l’alimentation, de l’environnement et du travail

Formulaire de recherche

Santé-Travail

En matière de santé au travail, la mission première de l’Anses est de fournir aux autorités l’information nécessaire à la prise de décision concernant la prévention des risques professionnels et d’appuyer les principales politiques publiques en la matière.

L’Agence contribue à la connaissance des risques professionnels notamment émergents (nanoparticules, pesticides, perturbateurs endocriniens, champs magnétiques,…), via le réseau national de vigilance et de prévention des pathologies professionnelles (RNV3P), mais également via ses actions d’évaluation des risques. Elle apporte des connaissances scientifiques utiles à l’élaboration de la réglementation nationale et européenne, élabore des valeurs de référence pour protéger les travailleurs et a également une mission de programmation et soutien à la recherche.

Publication du rapport sur les expositions professionnelles aux pesticides : mieux connaître et réduire les expositions

En France, plus d’un million de professionnels du secteur agricole sont potentiellement exposés aux pesticides. L’Anses s’est autosaisie en 2011 pour mener une expertise collective visant à identifier, évaluer et caractériser les expositions aux pesticides des personnes travaillant dans l’agriculture. Dans l’avis qu’elle publie ce jour, l’Anses recommande la diminution des expositions par la réduction du recours aux pesticides, ainsi que différentes mesures de prévention. Par ailleurs, l’Agence recommande d’améliorer ...

Publié le 25/07/2016 Lire la suite

Derniers dossiers mis à jour

Limiter l'exposition aux substances chimiques Mis à jour le 07/10/2015

L’air que nous respirons, les denrées alimentaires que nous ingérons, les produits que nous manipulons au quotidien nous exposent à des substances chimiques qui peuvent être néfastes pour la santé. Les pouvoirs publics doivent donc fixer des valeurs de gestion des risques qu’il convient de ne pas dépasser. Elles peuvent concerner la population générale ou des populations particulières, notamment en milieu de travail. Ces valeurs de gestion sont basées sur des valeurs de référence fond...

Valeurs limites d'exposition professionnelle Mis à jour le 15/05/2013

Depuis 2005, l’organisation de l’expertise scientifique, indépendante, pluridisciplinaire et collective, nécessaire à la fixation des valeurs limites d’exposition professionnelle (VLEP) est confiée à l’Agence. Un comité d’experts spécialisés dédié a ainsi été mis en place pour appuyer l’Agence dans cette mission. En parallèle, l’Anses est également chargée d’élaborer une liste de substances chimiques prioritaires à expertiser qu...

Bisphénol A Mis à jour le 21/01/2015

Le bisphénol A est une substance chimique de synthèse. L’Anses a identifié, en France, près d’une soixantaine de secteurs d’activité potentiellement utilisateurs de cette substance. Ses travaux sur les usages et les effets sanitaires du bisphénol A l’ont conduit à recommander en septembre 2011 une réduction des expositions de la population, notamment par sa substitution dans les matériaux au contact des denrées alimentaires. Elle a aussi proposé, au niveau européen dans le cadre de la r...

Pages

Dossiers

Derniers articles mis à jour

Les valeurs de référence Mis à jour le 07/10/2015

Les substances chimiques auxquelles nous pouvons être exposés au quotidien ou utilisées dans le cadre d’activités professionnelles sont potentiellement néfastes pour la santé. L’Anses élabore différentes valeurs de référence utiles, d’une part, pour l’évaluation des risques sur la santé, et, d’autre part, aux pouvoirs publics en vue de fixer des concentrations réglementaires de substances chimiques qu’il convient de ne pas dépasser pour préserver notre santé.

La démarche "d'émergence" du Réseau national de vigilance et de prévention des pathologies professionnelles Mis à jour le 15/10/2014

Le Réseau national de vigilance et de prévention des pathologies professionnelles (rnv3p), coordonné par l’Anses, a regroupé progressivement depuis 2001, les 32 centres de consultation de pathologie professionnelle (CCPP) de France métropolitaine et un échantillon de neuf services de santé au travail (SST). Ce réseau a pour vocation de rassembler les données de chaque consultation au sein d’une base de données nationale sur les pathologies professionnelles (données démographiques du patient, pathologies, expositions, secteurs d’activité, professions). Les données collectées sont utilisées pour produire des connaissances et à des fins de vigilance (détection d’événements nouveaux, inhabituels ou graves) et de prévention des pathologies professionnelles. Le rnv3p consacre son rapport scientifique 2013 à la problématique de la détection de pathologies professionnelles émergentes. Ainsi, il présente sa démarche innovante « d’émergence », répertorie plusieurs signaux ainsi détectés, et leur prise en charge, ainsi que les partenariats européens conduits autour de cette thématique des nouvelles pathologies professionnelles qui dépasse les frontières de l’hexagone.

Exposition aux bitumes Mis à jour le 31/05/2016

Les bitumes sont des résidus de raffinage du pétrole utilisés principalement pour les travaux de revêtement routiers. Suite à des signaux d’alertes quant à leurs effets sur la santé des travailleurs, l’Anses a été saisie afin d’évaluer les risques sanitaires liés à l’utilisation professionnelle des produits bitumineux et de leurs additifs. Le travail de l’Agence a permis de conclure à un risque sanitaire pour les travailleurs exposés aux liants bitumineux et à leurs émissions. En conséquence, l’Anses formule une série de recommandations en matière de prévention du risque chimique lié à ces substances.

L'article a été ajouté à votre bibliothèque

Pages

Articles