Formulaire de recherche

anses

Agence nationale de sécurité sanitaire
de l’alimentation, de l’environnement
et du travail

Programme national de recherche Environnement - Santé - Travail soutenus en 2018

L'Anses est le pilote du Programme national de recherche Environnement-Santé-Travail (PNR EST), qu’elle finance sur des budgets délégués des ministères chargés de l'environnement et du travail, ainsi que par le produit de la taxe sur les émetteurs radiofréquences et des fonds provenant d’établissements partenaires. Dans ce cadre, l’Agence lance chaque année des appels à projets, outils essentiels pour développer les connaissances scientifiques en appui aux politiques publiques et aux travaux d’évaluation des risques sanitaires dans son champ de compétence. Cette année, une enveloppe supplémentaire du ministère en charge de l’environnement a permis de soutenir des projets sur le thème des perturbateurs endocriniens.

En 2018, 350 projets ont été soumis en réponse aux deux appels à projets, ce qui représente un nombre jamais atteint dans le cadre du PNR EST. Après un processus de sélection rigoureux s’appuyant sur les évaluations d’un comité scientifique, 43 projets ont été retenus. L’Anses financera 37 projets sur les budgets délégués des ministères chargés de l'environnement et du travail (4.71 M€), 2 projets seront soutenus par l’ITMO Cancer d'AVIESAN (0.36 M€) dans le cadre du Plan Cancer, 2 projets seront financés au titre du plan Ecophyto (0.25 M€) en lien avec l’Agence française pour la biodiversité, et 2 autres par l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (ADEME) (0.40 M€). Par ailleurs, l’Anses financera 9 projets sur la thématique « radiofréquences et santé » grâce au produit de la taxe sur les émetteurs radiofréquences (1.67 M€).

Les projets de recherche retenus en 2018 portent sur un ou plusieurs types d’exposition environnementale, notamment :

  • 23 projets sont dédiés aux agents chimiques, dont 13 sur les perturbateurs endocriniens, grâce à une enveloppe spécifique et 2 sur les produits phytopharmaceutiques.
  • 10 concernent les agents physiques : 9 sur les radiofréquences et 1 sur l’exposition aux champs magnétiques basse fréquence.
  • 3 projets portent sur les nanoparticules.
  • 3 projets portent sur les agents biologiques dont 1 sur la lutte anti-vectorielle.
  • 5 projets sont dédiés au thème de l’air, dont 2 en lien avec le changement climatique.
  • 5 projets concernent des problématiques émergentes, comme les microplastiques (2 projets).

Par ailleurs, ces projets de recherche apportent des connaissances dans différents domaines ou disciplines tels que la santé au travail (11 projets), les écosystèmes (4 projets dont 3 sur les écosystèmes aquatiques), le cancer (2 projets), l’antibiorésistance (1 projet) ou encore les sciences humaines et sociales (1 projet).