Anses, retour a la page d'accueil Anses, retour a la page d'accueil Anses, retour a la page d'accueil Anses, retour a la page d'accueil
Nos laboratoires

Portail Nos laboratoires

Les activités de recherche des laboratoires

Les activités de recherche des laboratoires

Les activités de référence

Les activités de référence

Nos mandats de référence

Nos mandats de référence

Les prestations de l'Anses

Les prestations de l'Anses

Pour mener à bien ses missions de recherche et de référence, l’Anses s’appuie notamment sur un réseau de neuf laboratoires répartis sur 16 sites implantés sur tout le territoire, au plus près des filières agricoles et agro-alimentaires.

Ces laboratoires exercent leurs activités dans trois grands domaines : la santé et le bien-être des animaux, la sécurité sanitaire des aliments (chimique et microbiologique) et la santé des végétaux. Ils sont reconnus au niveau international dans leurs différents champs d’expertise, notamment en matière d’épidémiologie, de microbiologie, de résistance aux antimicrobiens, de toxines et contaminants physicochimiques.

Les laboratoires assurent un rôle essentiel dans la connaissance des dangers sanitaires, grâce à leurs missions d’expertise, de surveillance épidémiologique, d’alerte et d’assistance scientifique et technique et par la collecte des données issues des réseaux qu’ils animent de laboratoires chargés des analyses de terrain. Les 600 scientifiques et techniciens des laboratoires de l’Anses se consacrent à des travaux sur l’identification des pathogènes majeurs en santé animale et en santé végétale, au développement de méthodes d’identification des contaminants biologiques, physiques ou chimiques des aliments et de l’eau. 

Ces activités de référence et de recherche placent l’Anses au cœur des réseaux d’acteurs dans les domaines de la santé et du bien-être animale, de la santé des végétaux et de la sécurité sanitaire des aliments. L’Agence bénéficie d’un lien direct avec le terrain, essentiel pour ses missions de veille et d’alerte, qui lui donne une réactivité accrue lors de résurgences ou d’émergences sur le territoire de nouveaux pathogènes et contaminants.

>> Voir les orientations scientifiques de l’Anses 2019-2022 en matière de recherche et référence (PDF)

Actualités des laboratoires

La santé des chevaux au cœur d’une nouvelle unité mixte technologique
16/05/2022
Actualités
Laboratoire de santé animale, sites de Maisons-Alfort et de Dozulé

La santé des chevaux au cœur d’une nouvelle unité mixte technologique

L’Institut français du cheval et de l’équitation (IFCE) et l’Anses ont créé une unité mixte technologique (UMT) pour renforcer leurs activités de recherche communes sur la santé des chevaux. Son activité comportera trois axes principaux : le recensement des équidés et le suivi de leur mortalité, plusieurs risques associés aux parasites et aux pathogènes présents dans l’environnement des chevaux, et les maladies infectieuses en lien avec la reproduction.
TIQUoJARDIN recherche des volontaires pour collecter les tiques dans les jardins autour de Nancy
28/04/2022
Actualités
Laboratoire de la rage et de la faune sauvage de Nancy

TIQUoJARDIN recherche des volontaires pour collecter les tiques dans les jardins autour de Nancy

En piquant, les tiques peuvent transmettre des agents pathogènes comme par exemple la bactérie responsable de la maladie de Lyme. Même si ce risque est communément associé aux forêts, beaucoup de piqûres ont aussi lieu dans les jardins. Pour mieux comprendre les risques associés, le projet TIQUoJARDIN compte sur la participation du plus grand nombre. Après une première édition en 2021, l’équipe scientifique fait de nouveau appel aux habitants de Nancy et ses environs pour collecter les tiques dans leurs jardins du 1er mai au 10 juillet 2022.
Comprendre l’augmentation des dégâts causés par un champignon dans la forêt des Landes
21/03/2022
Actualités
Laboratoire de la santé des végétaux

Comprendre l’augmentation des dégâts causés par un champignon dans la forêt des Landes

Depuis trois ans, le champignon Cronartium pini , responsable de la rouille vésiculeuse du pin, provoque des dégâts croissants sur les pins maritimes dans la forêt des Landes. Les travaux de l’unité de mycologie du Laboratoire de la santé des végétaux ont démontré que l’implantation de champs de pivoines à proximité n’était pas à l’origine de la maladie, mais avait accentué sa transmission et aggravé l’importance de ses dégâts.
Quel est l’effet des variétés rendues tolérantes aux herbicides sur la biodiversité végétale ?
18/03/2022
Actualités
Laboratoire de la santé des végétaux

Quel est l’effet des variétés rendues tolérantes aux herbicides sur la biodiversité végétale ?

La culture de variétés rendues tolérantes aux herbicides (VRTH) suscite des inquiétudes pour la biodiversité végétale. Dans une étude menée avec Inrae et les chambres régionales d’agriculture, l’Anses a mesuré l’impact de leur utilisation sur la diversité des plantes dans et autour des parcelles.
Le programme CiTIQUE lauréat du prix de la recherche participative
04/03/2022
Actualités
Laboratoire de santé animale, sites de Maisons-Alfort et de Dozulé

Le programme CiTIQUE lauréat du prix de la recherche participative

Le programme CiTIQUE, auquel participe l’Anses, est lauréat de la première édition du Prix de la recherche participative, dans la catégorie Crowdsourcing. Celle-ci récompense la participation des citoyens dans la récolte de données. CiTIQUE vise à mieux connaître les tiques responsables de piqures et les agents pathogènes qu’elles peuvent transmettre.
La lutte contre Campylobacter commence bien dès l’élevage
02/03/2022
Actualités
Laboratoire de Ploufragan-Plouzané-Niort

La lutte contre Campylobacter commence bien dès l’élevage

Un travail d’expertise européen dirigé par une scientifique de l’Anses a réévalué l’efficacité du contrôle de la bactérie Campylobacter dans les élevages de poulets pour empêcher la transmission de la bactérie à l’être humain. Ces résultats viennent d’être publiés dans une revue scientifique.
Améliorer la sécurité des aliments à l’aide de l’intelligence artificielle : l’Anses et le Cnam créent Metabiot, une unité de recherche dédiée
28/02/2022
Laboratoire de Ploufragan-Plouzané-Niort

Améliorer la sécurité des aliments à l’aide de l’intelligence artificielle : l’Anses et le Cnam créent Metabiot, une unité de recherche dédiée

L’Anses et le Conservatoire national des arts et métiers (Cnam) créent Metabiot, une unité de recherche sous contrat dédiée à l’exploitation des données massives en sécurité sanitaire des aliments d’origine animale. Les travaux de recherche de cette nouvelle entité en co-tutelle porteront sur l’étude des maladies transmissibles entre l’animal et l’Homme, en particulier les bactéries à risque pour la santé humaine, tout au long de la chaîne de production dans les élevages et dans l’industrie agroalimentaire.
Maladie de Parkinson : la drosophile comme modèle pour étudier les effets des pesticides
Une mouche drosophile
04/02/2022
Actualités
Laboratoire de Lyon

Maladie de Parkinson : la drosophile comme modèle pour étudier les effets des pesticides

La mouche Drosophila melanogaster peut être utilisée pour évaluer le risque qu’un pesticide induise la maladie de Parkinson. Telle est la conclusion des scientifiques de l’unité Maladies neuro-dégénératives du laboratoire Anses de Lyon, qui ont travaillé en collaboration avec des chercheurs de l’École normale supérieure de Lyon. Par ailleurs, ce travail sur le paraquat a révélé que les effets du produit au niveau des protéines n’étaient pas tout à fait comparables à ceux du vieillissement. Interview de Jean-Noël Arsac, un des auteurs de l’étude.