Actualités

Un chat infecté par le virus de l’influenza aviaire
24/01/2023
Actualités

Un chat infecté par le virus de l’influenza aviaire

Fin décembre, un chat malade a été testé positif au virus influenza aviaire hautement pathogène H5N1 dans les Deux-Sèvres. L’Anses s’est activement impliquée dans l’investigation de ce cas, ce qui a permis d’identifier l’élevage de canards voisin comme étant à l’origine de la contamination du chat. La multiplication de ces transferts viraux des oiseaux vers les mammifères dans les différents pays appelle à la vigilance, car cela pourrait faciliter un éventuel passage à l’être humain.
Créosote : ne pas réutiliser les traverses de chemin de fer traitées
Ne pas réutiliser les traverses de chemin de fer créosotés
23/01/2023
Actualités

Créosote : ne pas réutiliser les traverses de chemin de fer traitées

Il faut limiter au maximum l’exposition à la créosote, une substance très toxique pour la santé. En France, la créosote est utilisée uniquement pour traiter les traverses de chemin de fer dans des conditions très encadrées. Il est donc important de ne pas les récupérer pour en faire des clôtures ou du bois de chauffage par exemple. Pour harmoniser au niveau européen l’interdiction de réutilisation des bois traités à la créosote en France, l’Anses a déposé une proposition de restriction auprès de l’Agence européenne des produits chimiques (ECHA).
Renforcer la surveillance des OGM dans l’environnement
Chargement zone portuaire
20/01/2023

Renforcer la surveillance des OGM dans l’environnement

Suite à l’identification de plants de colza génétiquement modifié à proximité de Rouen, l’Agence a été chargée d’évaluer l’efficacité des mesures appliquées pour les éradiquer et, de manière plus générale pour éviter la dissémination accidentelle d’OGM dans l’environnement. Elle recommande de renforcer les plans de surveillance, et notamment de cartographier les zones les plus à risques de dissémination sur le territoire français.
Santé-travail : l’Anses et l’INRS renouvellent leur partenariat
Signature du partenariat Anses-INRS
18/01/2023

Santé-travail : l’Anses et l’INRS renouvellent leur partenariat

L’Anses et l’INRS signent un nouvel accord de partenariat ce mercredi 18 janvier. Ils poursuivent ainsi leur collaboration initiée il y a plus de dix ans pour mieux évaluer et prévenir les risques professionnels.
Appel à volontaires aux personnes électrohypersensibles
Entretien
16/01/2023

Appel à volontaires aux personnes électrohypersensibles

Nous lançons une étude pour mieux comprendre l’électrohypersensibilité (EHS). Les deux premières régions concernées sont la Bretagne et Rhône-Alpes.
Mieux connaître le génome de la bactérie responsable de la fièvre Q
Bactéries Coxiella burnetii
09/01/2023

Mieux connaître le génome de la bactérie responsable de la fièvre Q

Le laboratoire de Sophia Antipolis de l’Anses a participé à une vaste analyse génétique des souches de Coxiella burnetii , la bactérie responsable de la fièvre Q, transmissible à l’être humain. Cette collaboration entre spécialistes de la maladie chez l’animal et l’humain, qui a donné lieu à une publication fin 2022, constitue la première étape d’un projet One Health sur cette zoonose.
Santé au travail : l’Anses renouvelle sa collaboration avec le NIOSH
05/01/2023

Santé au travail : l’Anses renouvelle sa collaboration avec le NIOSH

L’Anses et le NIOSH (National Institute for Occupational Safety & Health) aux États-Unis, ont signé, ce début d'année, un nouveau protocole d’accord dans le domaine de la santé au travail, après une première collaboration de dix ans.
Déontologie de l’expertise : des lignes directrices pour analyser les liens intellectuels
22/12/2022

Déontologie de l’expertise : des lignes directrices pour analyser les liens intellectuels

Pour garantir l’indépendance et la transparence de ses expertises, l’Anses porte à la connaissance de tous les mesures qu’elle met en œuvre pour analyser les liens déclarés par ses experts. En complément de la grille d’analyse des liens d’intérêt, elle publie des lignes directrices spécifiques à l’analyse des liens intellectuels.
Punaises de lit : utiliser les produits chimiques en dernier recours
Punaises de lit
21/12/2022

Punaises de lit : utiliser les produits chimiques en dernier recours

Une fois le domicile infesté par des punaises de lit, il est difficile de s’en débarrasser. Parfois démunies face à la ténacité de ces parasites, certaines personnes se tournent vers les insecticides. Or, l’utilisation de ces produits chimiques n’est pas sans risque : plus de 1000 cas d’intoxications, parfois graves, ont été recensés entre 2007 et 2021. Pour éradiquer les punaises de lit, il est recommandé de privilégier d’abord des moyens non chimiques.

Pages