Formulaire de recherche

anses

Agence nationale de sécurité sanitaire
de l’alimentation, de l’environnement
et du travail

L'Anses face au coronavirus COVID-19

L'actualité a été ajouté à votre bibliothèque

Actualité du 26/03/2020

COVID-19 : l’Anses solidaire se mobilise pour le système de santé

Sous l’égide du ministère en charge de la Santé et des Agences régionales de santé, l’Anses a mis à la disposition des centres hospitaliers proches de ses 16 implantations les équipements de protection et les réactifs dont elle disposait, pour contribuer à l’équipement des soignants et au diagnostic du SARS-CoV2. Des agents de l’Anses sont également mobilisés pour appuyer la coordination des programmes de recherche sur la maladie mais également, auprès de la Direction générale de la santé, pour leur expertise sur les kits de diagnostic et pour soutenir les centres hospitaliers.

Dès le début de cette crise sanitaire sans précédent, l’Anses s’est mobilisée pour évaluer les risques potentiels liés au contact avec les animaux domestiques et ceux associés à une éventuelle contamination par les aliments. L’avis publié le 9 mars 2020 a permis d’informer le grand public sur ces sujets et de rassurer nos concitoyens. L’Anses met également à disposition les compétences de ses chercheurs et de ses experts sur les coronavirus animaux et humains pour répondre, dans ses champs de compétences, aux questions de ses ministères de tutelles et pour contribuer à l’expertise du Haut Conseil de Santé Publique, fortement mobilisé pour éclairer la décision publique.

Dans leur région d’implantation, les laboratoires de l’Anses ont aussi partagé avec les centres hospitaliers de proximité leurs stocks d’équipements de protection individuels (masques, blouses, charlottes, gants…), ainsi que leurs réactifs de laboratoires et leurs appareils de PCR pour les dépistages, afin d’apporter leur contribution au soutien de notre système de santé. L’Anses s’organise également pour permettre la contribution de ses agents volontaires en appui aux équipes des laboratoires hospitaliers afin d’accompagner la montée en charge du diagnostic moléculaire de l’infection par le SARS-CoV2. D’ores et déjà, certains d’entre eux sont mobilisés pour la coordination et l’évaluation des programmes de recherche en urgence auprès de l’Inserm et de l’Agence nationale de la recherche, et pour leur expertise sur les tests de diagnostic auprès de la Direction générale de la santé ou auprès des centres hospitaliers.

Dès la mise en place du confinement, l’Anses a activé son plan de continuité d’activité qui lui permet d’assurer une large part de ses missions en télétravail et d’assurer les autres activités dans le cadre d’astreintes. Ce plan lui permet de maintenir, au niveau de ses laboratoires, son activité de référence essentielle à la gestion des crises sanitaires dans les domaines de la santé animale, de la santé des plantes et de la sécurité sanitaire des aliments.

L’Agence et ses personnels mettent toute leur énergie et leurs compétences pour assurer au meilleur niveau possible la continuité de leurs missions et accompagner les pouvoirs publics et nos concitoyens dans la gestion de cette crise sanitaire majeure.

L'Anses adapte son organisation pour poursuivre ses missions

Face à la situation exceptionnelle générée par le COVID-19, l’Anses adapte son organisation pour continuer d’assurer ses missions de sécurité sanitaire tout en contribuant à l’effort général de limitation des contacts entre les personnes. Les activités de référence essentielles réalisées par ses laboratoires se poursuivent tandis que ses missions de vigilance, d’expertise et d’autorisation sont désormais assurées à distance.

L’Anses veille à appliquer sans relâche les consignes formulées par le ministère de la santé pour faire face aux impacts du coronavirus, à l’égard de ses agents comme de ses experts. C’est dans ce contexte qu’elle a déclenché son plan de continuité de l’activité pour poursuivre la mise en œuvre de ses missions de sécurité sanitaire.

Depuis le 16 mars, toutes les activités qui ne nécessitent pas de présence sur les sites de l’agence sont assurées à distance pour respecter les consignes de limitation des contacts et de confinement et contribuer ainsi à freiner la diffusion du virus. Les activités d’expertise restent maintenues, en veillant en particulier au traitement des saisines les plus prioritaires. Les réunions des collectifs d’experts se tiennent désormais en format distant.

Les activités ne pouvant être assurées à distance, en particulier les activités de sécurité sanitaire essentielles assurées par les laboratoires, font l’objet d’astreintes. La continuité des activités de référence pour les agents pathogènes majeurs reste pleinement assurée afin de faire face aux alertes sanitaires concernant l’alimentation, la santé animale et la santé des végétaux.

Compte tenu des circonstances, certaines modalités d’échange avec les publics de l’agence, pour ses activités d’autorisation de produits réglementés en particulier, pourront être adaptées en privilégiant notamment la dématérialisation des documents.

Pour en savoir plus 

COVID-19 : pas de transmission par les animaux d’élevage et les animaux de compagnie

Les coronavirus