Formulaire de recherche

marianne anses

Les produits contre les parasites avec du fipronil sont toxiques pour les lapins

L'actualité a été ajouté à votre bibliothèque

Actualité du 07/05/2021

Les antiparasitaires contenant du fipronil représentent près du tiers des déclarations d’effets indésirables de médicaments chez le lapin de compagnie. Ces produits sont destinés aux chiens et aux chats et ne doivent pas être administrés aux lapins. 

De janvier 2013 à décembre 2020, l’Anses a enregistré 137 déclarations d’effets indésirables chez des lapins après l’administration de traitements antiparasitaires à base de fipronil, 66 ont été jugées graves et 33 décès ont été recensés. Ces médicaments antiparasitaires sont autorisés chez les chiens ou les chats mais sont toxiques pour les lapins : ils peuvent entraîner des troubles généraux (perte d’appétit, léthargie), digestifs et neurologiques (convulsions), qui sont parfois mortels. Les formulations concentrées, comme les produits en pipettes sont particulièrement toxiques : quelques gouttes sur la peau ou léchées peuvent suffire à induire des effets graves.


Laver l’animal en cas d’exposition accidentelle


L’Anses rappelle aux propriétaires de lapins de ne pas traiter leur animal avec les médicaments vétérinaires destinés aux chiens ou aux chats et contenant du fipronil. Les recommandations en cas d’exposition accidentelle sont semblables à celles pour les chats exposés aux antiparasitaires pour chiens : avant même la survenue des effets indésirables, il est recommandé de laver l’animal avec de l’eau tiède et du savon ou du liquide vaisselle et de demander rapidement conseil à un vétérinaire.

Si plusieurs espèces animales sont présentes dans le foyer, il faut tenir les lapins à l’écart des chiens ou chats traités, jusqu’à ce que le site d’application du traitement antiparasitaire soit sec, et s’assurer qu’ils ne puissent pas lécher l’endroit où le produit a été appliqué.