Conférence internationale « Impact du changement global sur l’émergence des maladies et des ravageurs des plantes en Europe »
23/04/2018

Lundi, 23 Avril, 2018 à Mardi, 24 Avril, 2018

Conférence internationale « Impact du changement global sur l’émergence des maladies et des ravageurs des plantes en Europe »

189 rue de Bercy - Paris 12e
Public : oui
Maison de la RATP
Aujourd’hui, la notion de changement global ne s’applique pas uniquement au réchauffement climatique induit par les activités humaines. Il inclut désormais d’autres phénomènes planétaires, conséquences des évolutions et des mutations des sociétés, comme l’intensification des échanges et les modifications des systèmes de productions et de consommation. La circulation des végétaux, quel que soit le mode de transport, que ce soit à des fins commerciales ou non, favorise la circulation des agents pathogènes. La France, carrefour géographique, est confrontée à l’installation de ravageurs comme de pathologies des plantes venant de pays voisins, notamment du Nord, mais aussi provenant d’outre-mer, et trouvant sur le territoire métropolitain les conditions climatiques idéales à leur développement rapide. Le même phénomène s’observe désormais à l’échelle de l’Europe où l’on voit apparaître, par exemple en Méditerranée, des pathologies d’origine tropicale. L’évolution des politiques publiques en matière d’agriculture, en France comme dans d’autres pays d’Europe, interroge la part de l’intervention humaine et celle du compromis avec les processus naturels. Elle tend à favoriser une approche agro-écologique avec, une réduction des intrants chimiques dans les zones agricoles et non-agricoles. Ces approches ont, elles aussi, un impact potentiel sur l’émergence de maladies et ravageurs, ainsi que sur les mesures associées en matière de lutte. Dans ce contexte, l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses), en collaboration avec l’ Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA) et l’ Organisation européenne et méditerranéenne pour la protection des plantes (OEPP) organisent, les 23 et 24 avril 2018 prochains à la Maison de la RATP à Paris, une conférence sur l’impact du changement global sur l’émergence des maladies et des ravageurs des plantes en Europe. Cette conférence vise à rassembler des chercheurs, des décideurs publics et les parties prenantes du domaine de l’environnement et des productions agricoles pour faire le point sur ce sujet et faire émerger des lignes de réflexion sur l’évaluation et la gestion des risques phytosanitaires nécessaires pour répondre aux défis des années à venir. Cette manifestation se fera en anglais, il est prévu un interprétariat. La participation à cette journée est gratuite. Les inscriptions à la Conférence internationale "Impacts du changement global sur l'émergence des maladies et des ravageurs des plantes en Europe" sont closes mais restent possibles sur place le jour de la manifestation. Pour nous suivre : #2018GlobalChange
Rencontres scientifiques de l'Anses - Santé des abeilles
05/12/2017

Mardi, 5 décembre, 2017

Rencontres scientifiques de l'Anses - Santé des abeilles

195, rue Saint-Jacques 75005 Paris
Public : oui
Maison des océans - Paris
L’Anses, dont le laboratoire de Sophia Antipolis est laboratoire de référence de l’Union européenne (LRUE) sur la santé des abeilles, organise pour la 6 e année consécutive sa journée dédiée à la santé des abeilles. L’objectif de cette rencontre, ouverte à un large public, est de faire le point sur les avancées récentes de la recherche française et de l’évaluation des risques en matière de surveillance de la santé des abeilles et des insectes pollinisateurs. Cette journée sera notamment l’occasion de partager les informations scientifiques sur les avancées de la recherche sur l’impact sur la santé des abeilles des co-expositions aux facteurs de stress, sur la surveillance et la maitrise des pathogènes émergents, et sur les réseaux de surveillance épidémiologique de la santé des abeilles. Durant cette journée, une large place sera donnée au débat grâce à des échanges avec les chercheurs du laboratoire de référence de l’Union européenne, les instituts de recherche ainsi que l’institut technique, et les parties prenantes. Cet événement se déroulera à la Maison des Océans à Paris. Les inscriptions sont closes mais restent possibles le jour de la manifestation auprès de nos hôtesses en fonction des places disponibles. Contact
Lancement du projet européen Horizon 2020 « One Health EJP »
30/01/2018

Lancement du projet européen Horizon 2020 « One Health EJP »

14 rue Pierre et Marie Curie 94 700 Maisons-Alfort
Public : non
ANSES
Le projet « One Health EJP » est un projet cofinancé par le programme cadre de recherche et d’Innovation Horizon 2020. Le Programme conjoint européen (EJP) « One Health », coordonné par l’Anses et qui regroupe plus de 40 partenaires de 19 Etats membres, a été retenu par la Commission européenne et démarrera le 1 er janvier 2018 pour une période de 5 ans. Le concept international « One Health, une seule santé » reconnait que la santé humaine est étroitement dépendante de la santé des animaux et de l’environnement et que les contaminants de l’homme, de l’animal, de l’environnement, ou des aliments sont intimement liés. C’est dans ce contexte qu’a été initié le Programme conjoint européen (EJP) « One Health » L’EJP « One Health » contribuera à renforcer les collaborations entre instituts avec la production commune, à couts mutualisés, de connaissance indispensables à la santé publique et à la sécurité sanitaire européenne. Il est composé de 41 partenaires issus de 19 Etats membres, disposant de mandats de référence sur les zoonoses alimentaires. Ces centres de recherche forment un réseau solide représentant une communauté de recherche intégrée, dont l’objectif est de permettre des avancées significatives dans les domaines des zoonoses alimentaires, de la résistance aux antibiotiques et des risques émergents. Le projet est construit selon le principe du cofinancement entre les instituts participants et l’Union européenne (« Horizon 2020 »,programme européen de financement de la recherche et de l’innovation). Son montant global de 90 millions d’euros sera financé à 50% par la Commission européenne. Tout en s’assurant d’une bonne interaction avec les autres grands projets financés par la Commission européenne, l’EJP « One Health » génèrera des données scientifiques destinées à alimenter l’analyse des risques sanitaires et leur évaluation par les agences nationales et européennes. L’une des priorités du réseau sera de veiller à la bonne diffusion des informations au sein de la communauté scientifique. L’objectif de la réunion de lancement de l’EJP « One Health » est de communiquer l’importance de cette initiative conjointe à la communauté du projet, de présenter concrètement l’organisation et le fonctionnement du projet, ainsi que de présenter les activités scientifiques qui y seront entreprises.
Rencontres scientifiques de l'Anses - Journée Antibiorésistance en santé animale et dans l’environnement
15/11/2017

Mercredi, 15 Novembre, 2017

Rencontres scientifiques de l'Anses - Journée Antibiorésistance en santé animale et dans l’environnement

189 rue de Bercy - Paris 12e
Public : oui
Maison de la RATP
Chaque année, à l'occasion de la journée européenne sur l'antibiorésistance, l'Anses consacre une journée à l’état des lieux et à la prospective sur la résistance aux antibiotiques et à ses implications en santé animale et dans l’environnement, et par extension en santé humaine. Elle participe à la mobilisation des acteurs concernés, qu'ils soient scientifiques, décideurs ou professionnels de terrain, autour de cette problématique, afin d'explorer de nouvelles actions pour une meilleure utilisation des antibiotiques en médecine vétérinaire. En 2017, cette journée s’inscrit pleinement dans la mise en œuvre de la feuille de route interministérielle adoptée le 18 novembre 2016, qui vise à renforcer et coordonner les efforts pour lutter plus efficacement contre l’antibiorésistance dans l’ensemble des secteurs. Les deux rapports annuels de l’Agence sur l’évolution nationale des résistances chez l’animal (rapport Résapath) et des ventes d’antibiotiques vétérinaires seront présentés, ainsi que des éclairages sur différentes stratégies de recherche contribuant à relever les défis en cours et à venir sur cette question majeure de santé publique.

Pages