Substances chimiques dans les textiles et articles chaussants : pour une réglementation plus protectrice
09/03/2022

Substances chimiques dans les textiles et articles chaussants : pour une réglementation plus protectrice

Les vêtements et les chaussures contiennent de nombreuses substances chimiques. Si certaines de ces substances sont déjà encadrées, d’autres restent encore à identifier ou à réglementer. Sur la base des résultats de l’étude qu’elle a menée, l’Agence a proposé au niveau européen une restriction pour plus de 1000 substances en vue de renforcer la sécurité des consommateurs.
5G : des travaux actualisés suite à la consultation publique
17/02/2022

5G : des travaux actualisés suite à la consultation publique

L’Anses publie ce jour une version actualisée de son expertise sur les effets potentiels de la 5G sur la santé, à la suite de la consultation publique organisée entre avril et juin 2021 sur son premier avis. Les précisions apportées suite à l’analyse des contributions et la prise en compte des mesures d’exposition récentes confortent les conclusions initiales de l’expertise. En l’état des connaissances, l’Agence estime peu probable que le déploiement de la 5G entraine de nouveaux risques pour la santé, comparé aux générations de téléphonie précédentes.
Manque d’activité physique et excès de sédentarité : une priorité de santé publique
15/02/2022

Manque d’activité physique et excès de sédentarité : une priorité de santé publique

95% de la population française adulte est exposée à un risque de détérioration de la santé par manque d’activité physique ou un temps trop long passé assis. Ces risques sont majorés lorsque le manque d’activité physique et l’excès de sédentarité sont cumulés. Certaines populations sont plus exposées. Promouvoir des modes de vie favorables à la pratique d’activités physiques et à la lutte contre la sédentarité doit constituer une priorité des pouvoirs publics selon l’Anses.
Encourager la substitution du formaldéhyde dans plusieurs secteurs professionnels
11/02/2022

Encourager la substitution du formaldéhyde dans plusieurs secteurs professionnels

Reconnu cancérogène au niveau européen, le formaldéhyde, plus communément appelé « formol », doit être substitué par d’autres substances ou procédés pour protéger la santé des professionnels exposés. L’Anses a mené plusieurs expertises pour identifier des alternatives moins dangereuses dans cinq secteurs professionnels. Elle pointe ainsi les leviers et freins à la substitution dans différentes filières. Ces travaux permettront d’appuyer les pouvoirs publics dans la mise en œuvre des obligations de substitution par les employeurs. Ils seront également utiles pour les acteurs de la prévention des risques en santé au travail afin d’accompagner les actions de substitution.
Brévétoxines : l’inhalation d’embruns peut être responsables d’intoxications
01/02/2022

Brévétoxines : l’inhalation d’embruns peut être responsables d’intoxications

Détectées pour la première fois en France en 2018, les brévétoxines sont des toxines produites par des microalgues marines. L’inhalation d’embruns contaminés lors de la baignade ou d’activités nautiques peut provoquer des intoxications. Les professionnels qui travaillent dans des zones contaminées sont les plus exposés, les femmes enceintes ou les personnes asthmatiques étant les plus sensibles. Même si aucun cas n’a été rapporté à ce jour en France, l’acquisition de nouvelles connaissances est nécessaire.
Phytothérapie et aromathérapie : adapter l’évaluation des risques en médecine vétérinaire
24/01/2022

Phytothérapie et aromathérapie : adapter l’évaluation des risques en médecine vétérinaire

Les préparations à base de plantes (phytothérapie) ou d’huiles essentielles (aromathérapie) sont des alternatives aux autres médicaments, dits allopathiques, de plus en plus utilisées pour soigner les animaux. Ce constat est valable y compris pour les animaux producteurs de denrées alimentaires. Si les produits ont une visée thérapeutique, ils sont alors considérés comme des médicaments vétérinaires. Ceci implique de pouvoir garantir l’absence de risque pour les consommateurs de denrées alimentaires provenant d’animaux ainsi traités. Cependant, l’application de la réglementation actuelle pour évaluer ce risque est compliquée pour les médicaments à base de plantes. Face à ce constat, l’Anses s’est autosaisie afin de proposer une méthode d’évaluation adaptée aux médicaments vétérinaires à base de plantes.
Pesticides: les cancers de la prostate reconnus comme maladie professionnelle
22/12/2021

Pesticides: les cancers de la prostate reconnus comme maladie professionnelle

Les cancers de la prostate liés à l'exposition aux pesticides, dont le chlordécone, peuvent désormais être reconnus comme maladie professionnelle suite au décret publié ce mercredi au Journal officiel.
Cigarettes électroniques : quelles substances inhalées à surveiller en priorité ?
21/12/2021

Cigarettes électroniques : quelles substances inhalées à surveiller en priorité ?

Alors que la cigarette électronique a été largement adoptée par une partie de la population, les risques sanitaires potentiellement liés à l’inhalation des substances émises par ces dispositifs doivent encore être précisément évalués. L’Anses a défini une liste de substances à étudier en priorité dans l’optique d‘évaluer les risques associés à leur inhalation.
Troubles dans deux élevages bovins : le lien avec les éoliennes est hautement improbable
16/12/2021

Troubles dans deux élevages bovins : le lien avec les éoliennes est hautement improbable

Les exploitants de deux élevages de bovins de Loire-Atlantique, situés à proximité d’un parc éolien, ont rapporté différents troubles chez leurs animaux, dont une diminution de la production et de la qualité du lait, des troubles du comportement ou une augmentation de la mortalité. L’Anses souligne que ces situations particulières nécessitent des mesures d’accompagnement. Pour autant, elle conclut que les troubles rencontrés ne sont très probablement pas liés à la présence des éoliennes. L’Agence recommande l’établissement d’un protocole de diagnostic global adapté, pour pouvoir répondre rapidement en cas de survenue de troubles dans d’autres élevages proches d’éoliennes.
Privilégier la mise sur le marché de masques sans graphène
14/12/2021

Privilégier la mise sur le marché de masques sans graphène

Suite au retrait en avril 2021 du marché canadien de certains masques de protection FFP2 contenant du graphène, les autorités françaises ont suspendu leur distribution le temps que l’Anses évalue les risques sanitaires liés à leur port. Du fait du manque de données sur la toxicité du graphène, l’Agence recommande de privilégier la mise sur le marché de masques sans graphène.

Pages