22/12/2021

Pesticides: les cancers de la prostate reconnus comme maladie professionnelle

Les cancers de la prostate liés à l'exposition aux pesticides, dont le chlordécone, peuvent désormais être reconnus comme maladie professionnelle suite au décret publié ce mercredi au Journal officiel.

Un tableau de maladie professionnelle relatif au cancer de la prostate en lien avec l’exposition aux pesticides a été créé au régime agricole. Il va permettre de compléter et de faciliter les possibilités d’accompagnement au bénéfice des travailleurs agricoles qui ont été exposés aux pesticides. Ce tableau permet également de reconnaitre les cancers de la prostate liés à l’exposition au chlordécone.

En juillet 2021, l’Anses publiait les conclusions de son expertise scientifique sur le cancer de la prostate associé aux expositions professionnelles aux pesticides, avec un focus sur le chlordécone lié au contexte particulier dans les Antilles. L’expertise avait conclu à un lien probable entre les expositions aux pesticides et la survenue du cancer de la prostate. L’Agence soulignait dans son actualité que « l’ensemble des éléments scientifiques développés plaide en faveur de la création d’un tableau de maladie professionnelle ».

Pour rappel, plus de 90% de la population adulte en Guadeloupe et Martinique est contaminée par le chlordécone, selon Santé publique France, et les populations antillaises présentent un taux d'incidence du cancer de la prostate parmi les plus élevés au monde.

La reconnaissance des maladies professionnelles

Afin d’améliorer la reconnaissance des maladies professionnelles en France, le gouvernement a mis en place une expertise collective pour appuyer l’élaboration des tableaux de maladies professionnelles en s’appuyant sur l’expertise de l’Anses.

Pour en savoir plus, découvrez notre Trois questions à Henri Bastos, Directeur scientifique santé travail.