Formulaire de recherche

marianne anses

Activités de surveillance du laboratoire de la santé des végétaux

Les agents du laboratoire de santé des végétaux sont impliqués dans l’appui à la surveillance, notamment via :

  • leur implication dans la plateforme d’épidémiosurveillance en santé végétale (ESV), en relation avec l’unité EAS du laboratoire de Lyon.
  • la phytopharmacovigilance, au travers d’une analyse des données botaniques, afin de détecter des effets non-intentionnels des pratiques agricoles sur les plantes. Le laboratoire participe également à des projets communs avec l’unité sous contrat INRAE Casper du laboratoire de Lyon, sur l’émergence au sein des populations d’organismes nuisibles de résistances aux produits phytopharmaceutiques.

 

Validation de méthodes d’analyse 

La validation de méthodes d’analyse mises à jour ou innovantes pour l’identification et la caractérisation des organismes nuisibles émergents (dans le cadre de contrôles à l’import ou à l’export) est une contribution significative à cette mission assurée par le LSV. Elle concerne :

  • les plans de surveillance (surveillance des organismes nuisibles réglementée, surveillance biologique du territoire) établis par le ministère en charge de l’agriculture ;
  • des suivis épidémiologiques, menés dans le cadre de projets avec des filières de production ;
  • sa contribution à la plateforme nationale d’épidémiosurveillance en santé végétale (ESV) en lien avec l’unité EAS du laboratoire de Lyon. Le laboratoire met ses données à disposition de la plateforme en fonction des besoins et lui apporte son appui scientifique dans les domaines analytiques.

Cette mission évolue et innove, via notamment les approches de phylogénie multigénique et de taxonomie intraspécifique, pour les aspects méthodologiques et l’étude des virulences potentiellement accrues en cas de croisements entre les organismes nuisibles natifs et introduits, pour les questions de recherche. Elle repose sur une valorisation des réseaux existants impliqués dans l’organisation sanitaire végétale (filières, interprofessionnelles, FREDON (Fédération régionale des groupements de défense contre les organismes nuisibles) et FDGDON (Fédération départementale des groupements de défense contre les organismes nuisibles …) afin d’alerter les services officiels sur l’évolution des risques dans les différentes zones géographiques : France métropolitaine, pays méditerranéens, de l’Union européenne, départements et régions d’outre-mer.