Formulaire de recherche

marianne anses

Activités de référence du laboratoire de Fougères

Le laboratoire porte les mandats nationaux de référence sur les résidus de médicaments vétérinaires et sur la résistance aux antibiotiques. Il est également laboratoire de référence de l’Union Européenne pour les résidus de médicaments antibiotiques et de colorants.

Ses missions de référence sont effectuées sous assurance qualité et sous accréditation ISO 17205 et ISO 17043.

Mandats de référence sur les résidus de médicaments vétérinaires et de colorants

Le laboratoire de Fougères est laboratoire national de référence (LNR) pour les résidus de toutes les classes de médicaments vétérinaires et laboratoire de référence de l'Union européenne (LRUE) pour les résidus de médicaments antibiotiques vétérinaires dans l’alimentation d’origine animale et pour les résidus de colorants en aquaculture.

Ces activités concernent les groupes A6, B1, B2a, B2b, B2d, B2e, B2f sauf glucocorticoïdes et B3e, décrits dans l’annexe I de la directive 96/23/CE du Conseil de l’Union européenne. À partir de 2022 et l’entrée en vigueur d’un nouveau règlement en préparation (document SANTE 2017-11987 rev10 du 9 décembre 2020), elles concerneront les futurs groupes A2a, A2b, A3a, A3c, A3f, B1a, B1e. Les groupes A regroupent les molécules ayant un effet anabolisant et les substances non autorisées, tandis que les groupes B concernent les médicaments vétérinaires et les contaminants.

 

Laboratoire national de référence sur la résistance antimicrobienne

En collaboration avec le laboratoire de Ploufragan-Plouzané-Niort de l’Anses, le laboratoire de Fougères remplit les missions de laboratoire national de référence sur la résistance antimicrobienne depuis 2009.

Ses missions consistent à :

  • Mesurer la sensibilité aux antibiotiques des bactéries sentinelles (E. coli) et des bactéries zoonotiques (Salmonella et Campylobacter) isolées dans le cadre des programmes de surveillance nationaux mis en place par la Direction générale de l’alimentation (directive zoonose 2003/99/CE et décision 2020/1729/UE). Ces essais sont réalisés sous accréditation Cofrac (Comité français d'accréditation).
  • Identifier les mécanismes de résistance émergents chez ces espèces bactériennes.
  • Animer un réseau de laboratoires agréés et organiser des essais inter laboratoires d’aptitude (EILA)
  • Évaluer les dispositifs commerciaux destinés à déterminer la sensibilité aux antibiotiques des souches bactériennes d’origine animale
  • Participer à mesurer l'évolution de la résistance en relation avec les usages vétérinaires et les changements de pratique d'élevage dans le cadre des politiques publiques pour la réduction des antibiotiques en élevage
  • Contribuer à l'évaluation du risque de transfert de résistance à l'Homme via l'alimentation.