L’Anses va examiner sans délai une nouvelle étude sur la toxicité des OGM | Anses - Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail

Formulaire de recherche

anses

Agence nationale de sécurité sanitaire
de l’alimentation, de l’environnement
et du travail

L’Anses va examiner sans délai une nouvelle étude sur la toxicité des OGM

L'actualité a été ajouté à votre bibliothèque

Actualité du 19/09/2012

Une nouvelle étude relative à la toxicité des OGM est publiée aujourd’hui. Saisie par le Gouvernement, l’Anses va examiner sans délai cette nouvelle étude et transmettra dans les meilleurs délais ses conclusions aux ministères. 

Les organismes génétiquement modifiés (OGM) sont des organismes ou des microorganismes dont le matériel génétique a été transformé d'une manière qui ne s'effectue pas par multiplication ou recombinaison naturelles. Ces produits font l’objet d’un cadre réglementaire européen. Depuis 2003, ils sont évalués par l’Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA). Toutefois, à la demande des ministères, l’Anses continue à apporter son expertise afin d'éclairer la décision gouvernementale lors du vote des Etats-membres pour autoriser ou non la mise sur le marché européen d’un OGM pour une utilisation en alimentation humaine et animale. Dans ce cadre, pour plus de la moitié des OGM étudiés, l’Agence estime que les données fournies par l’industriel ne sont pas suffisantes pour conclure sur la sécurité sanitaire liée à la consommation de l’OGM.

Au-delà de sa participation au processus d’évaluation des OGM, l’Anses, comme d'autres agences européennes, contribue à l’établissement et à l’évolution de documents guide encadrant les modalités d’évaluation de ces produits. L’Anses cherche ainsi à identifier toute nouvelle information devant être prise en compte dans le cadre de la réglementation européenne.

Une nouvelle étude d’envergure relative à la toxicité des OGM est publiée aujourd’hui dans la revue internationale "Food and Chemical Toxicology". Saisie par le Gouvernement, l'Anses va engager immédiatement l'analyse de cette nouvelle étude et en auditionnera, si besoin, les auteurs. Sur la base des résultats de cette expertise l'Agence transmettra dans les meilleurs délais ses conclusions aux ministères.

Pour en savoir plus

> Notre dossier sur les OGM