Formulaire de recherche

marianne anses

Certains produits à base de glyphosate pourraient diminuer l’immunité des truites avant la reproduction

L'actualité a été ajouté à votre bibliothèque

Actualité du 10/12/2020

Des scientifiques de l’Anses ont exposé pendant 10 mois des truites arc-en-ciel à des concentrations en glyphosate comparables à celles trouvées dans la nature. Cette exposition n’a pas eu d’incidence sur leur survie, leur reproduction ou leur métabolisme. En revanche, des modifications ponctuelles de leur réponse immunitaire ont été observées.

La recherche a été publiée dans la revue Aquatic toxicology le 26 novembre 2020. Les scientifiques de l’unité Pathologies virales des poissons, au sein du laboratoire de Ploufragan-Plouzané-Niort de l’Anses, ont testé l’effet d’une exposition de 10 mois à la substance glyphosate pure et à deux formulations commerciales herbicides à base de glyphosate, sur des truites arc-en-ciel adultes âgées de quatre ans. La substance était en concentration comparable à celle rencontrée dans la nature : environ 1 µg par litre. Aucune modification majeure du taux de mortalité, du succès de reproduction ou du métabolisme n’a été observée chez les poissons exposés, comparés à ceux non exposés. En revanche, deux mois avant la ponte, la proportion de macrophages, des globules blancs impliqués dans l’immunité, a baissé de 70% chez les truites exposées à l’une des deux formulations commerciales. Dans le même temps, l’activité de phagocytose, une composante de la réponse immunitaire, a diminué de 35% pour les truites exposées aux herbicides à base de glyphosate. Ces effets n’ont pas été retrouvés pour les truites exposées au glyphosate pur, ce qui laisse penser que les co-formulants contenus dans les herbicides entrent également en jeu. Des travaux supplémentaires seront menés pour mieux comprendre cette baisse de l’immunité, en évaluant la capacité des poissons à se défendre face aux infections. Les impacts potentiels du glyphosate, seul ou dans des formulations commerciales herbicides, seront également évalués sur les générations suivantes, issues de reproducteurs exposés.