Formulaire de recherche

marianne anses

Femmes de sciences : celles qui font l’Anses

L'actualité a été ajouté à votre bibliothèque

Actualité du 12/02/2021

Découvrez les parcours et les travaux menés par celles qui font l’Anses.

Recherche et surveillance, évaluation des risques sanitaires, sciences réglementaires et appui aux mesures de gestion, que ce soit en santé animale ou végétale, pour la sécurité des aliments, concernant les substances chimiques ou encore sur le volet des sciences sociales, les visages des femmes à l’Anses sont multiples.

Ce qu’elles ont en commun ? La même passion pour les sciences et le même engagement pour l’intérêt public.
 

À lire : une sélection de portraits

"Ancrer l'expertise dans son terrain"

Fanny Débil est docteure en science politique, chargée de projet sciences sociales à la Mission sciences sociales expertise et société de l’Anses.

 

"Approcher toutes les facettes du travail sur les risques sanitaires liés à l’alimentation"

Corinne Danan est cheffe adjointe de l’unité Salmonella et Listeria, au sein du laboratoire de sécurité des aliments. Ingénieure de recherche, elle travaille depuis 20 ans sur les risques sanitaires liés à l’alimentation.

 

"Être prêts face à l’émergence de maladies"

Béatrice Grasland est cheffe de l’unité « virologie, immunologie, parasitologie aviaires et cunicoles » au laboratoire de Ploufragan. Docteur en microbiologie, elle a d’abord travaillé en virologie porcine puis en virologie aviaire, notamment sur les coronavirus en santé animale.

 

enlightenedÀ voir : une sélection d’interviews en vidéo 

Valérie Pernelet-Joly est cheffe de l’unité « air ». Depuis 15 ans à l’Anses, elle travaille sur les risques liés à la pollution de l’air. Elle nous explique les enjeux autour de ce sujet.  

.

Géraldine Anthoine est directrice adjointe du laboratoire de santé des végétaux. Elle coordonne les activités de référence du laboratoire et les projets européens dans lesquels l’Anses est impliquée en santé des végétaux. Elle nous parle d’un de ces projets Valitest, sur les outils de diagnostic des organismes nuisibles aux végétaux.

Sara Moutailler travaille au sein du Laboratoire de santé animale. Depuis plus de 10 ans, elle mène des projets de recherche sur les tiques et leur capacité à transmettre des maladies. Elle nous explique en quoi les tiques sont les principaux vecteurs de maladies en Europe.

Françoise Poliakoff est cheffe d’unité au Laboratoire de santé des végétaux. Elle est spécialisée dans l’étude des pathogènes des plantes. Elle nous parle de la bactérie Xyllela Fastidiosa,qui menace des centaines de plantes, en particulier les oliviers.

.