Formulaire de recherche

marianne anses

Activités de référence du laboratoire de la santé des végétaux

Le Laboratoire exerce des missions de Laboratoire national de référence dans le domaine de la santé des végétaux, sur les organismes phytopathogènes de quarantaine (organismes nuisibles aux plantes et soumis à réglementation dans l'Union européenne, tels les bactéries, virus, phytoplasmes, nématodes, insectes et acariens, champignons), ainsi que sur les plantes invasives (arrêté ministériel du 21 mai 2007) et les OGM.

Il propose au ministère en charge de l'Agriculture les méthodes à officialiser, et coordonne la révision des protocoles d'analyses. Il s'appuie sur un réseau de 20 laboratoires agréés en charge des analyses de détection de première intention.

Les laboratoires nationaux de référence (LNR)

Bactériologie, virologie et OGM

L’unité de bactériologie, virologie et OGM détient 5 mandats de laboratoire national de référence (LNR) dans ses trois domaines de compétence. Dans le cadre de ses mandats, elle exerce des missions d’expertise pour l’aide à la décision des autorités, elle développe et valide les méthodes d’analyses officielles et anime un réseau de laboratoires agréés via l’organisation régulière d’essais interlaboratoires d’aptitude. Toujours dans le cadre de ses mandats, elle réalise de nombreuses analyses spécifiques pour les organismes réglementés ou émergents et a développé un service de diagnostic en bactériologie et en virologie, visant à prévenir toute nouvelle émergence.

Les 5 mandats de LNR de l’unité :     

  • OGM dans le maïs (parties végétatives), pommes de terre, betteraves, riz, coton, blé et espèces potagères (semences et parties végétatives)          
  • Bactéries sur autres matrices
  • Phytoplasmes sur toutes matrices
  • Autres virus
  • Viroïdes sur toutes matrices

Offre de  prestations (pdf) - station d'Angers 

Conditions générales de fourniture de prestations (pdf) - station d'Angers

Recommandations pour analyses (pdf) - station d'Angers

Fiche de demande d'analyse (pdf) - station d'Angers

Entomologie et plantes invasives

L’unité entomologie et plantes invasives porte deux mandats de laboratoire national de référence.

  • LNR Insectes, acariens phytoparasites et auxiliaires sur toutes matrices
    Il identifie annuellement plusieurs milliers d’échantillons appartenant à plus de 500 taxons différents. Basé sur cette expérience, il développe des outils d’identification des insectes et acariens par des méthodes morphologiques ou moléculaires (barcoding). Cette activité lui permet de contribuer grandement à la rédaction de méthodes au niveau européen ou international (Organisation européenne et méditerranéenne pour la protection des plantes, Centre international pour la protection des plantes). Il est partenaire de programmes de recherche, par exemple sur des vecteurs de maladies végétales ou sur des crises phytosanitaires en cours (Xylella, Epitrix…).
  • Le LNR plantes invasives      
    Ce LNR est investi dans les activités d’épidémiosurveillance et de phytopharmacovigilance sur les plantes invasives émergentes en France ou dans d’autres pays, qui peuvent poser un risque pour la santé des végétaux. Il fournit un appui à la Surveillance biologique du territoire (SBT), pilotée par le ministère en charge de l’agriculture. Dans ce cadre, il met au point ou améliore les protocoles de suivi de la flore adventice, analyse et interprète les données récoltées, et participe à la valorisation scientifique des résultats. Le LNR développe des connaissances sur la biologie, l’écologie et l’impact de ces plantes invasives émergentes. Ces données permettent d’alimenter les analyses de risque phytosanitaire (ARP), mais également d’obtenir des connaissances sur les facteurs d’invasion.

Offre de prestations et conditions générales de fourniture de prestations (pdf) - Station de Montpellier

Fiche de demande d'analyse (pdf) - Station de Montpellier

Conseils de prélèvement et d'envoi d'échantillon (pdf) - Station de Montpellier

  • Le LNR champignons toutes matrices        
    Le LNR développe et valide des méthodes de référence visant à détecter les champignons et les oomycètes identifiés dans le règlement européen sur la santé des végétaux quarantaine directement sur les végétaux qu’ils parasitent. Les nouvelles méthodes qu’il développent ont pour vocation de proposer des performances analytiques élevées et des résultats très rapides.  Le LNR forme et supervise un réseau de laboratoires agréés pour la réalisation de certaines de ces méthodes, en organisant régulièrement des stages et des essais interlaboratoires d’aptitude.

Offre de  prestation (pdf) - station de Nancy

Conseils de prélèvements et d'envoi des échantillons (pdf) - station de Nancy

Bordereau de transmission des échantillons - station de Nancy

Convention de preuve - station de Nancy

Conditions générales de fournitures de prestations d'analyses - station de Nancy

  • Le LNR Nématodes phytoparasites sur toutes matrices

Le LNR exerce des activités d’expertise pour l’aide à la décision publique, l’analyse et l’animation de réseaux de laboratoires agréés pour la détection des nématodes phytoparasites. Il met au point des méthodes d’analyse et de recherche dans son domaine de compétence. L’activité analytique est orientée vers la détection des nématodes d’importance, officiellement réglementés ou inclus sur des listes de quarantaine, émergents en France ou dans des pays tiers et posant potentiellement un risque pour les végétaux en France.

Offre de prestations et conditions générales de fourniture de prestations (pdf) - station de Rennes

Fiche de demande d'analyse (pdf) - station de Rennes

Conseils de prélèvement et d'envoi d'échantillon (pdf) - station de Rennes

Convention de preuve - station de Rennes

  • Le LNR Plum pox virus, virus des agrumes (hors Citrus tristeza virus délégué à l’unité LSV-RAPT), virus de la pomme de terre.

Le LNR gère un réseau actif de cinq laboratoires agréés pour la détection du virus de la Sharka (Plum pox virus) selon la méthode officielle utilisant la technique ELISA (enzyme-linked immunosorbent assay). Elle a révisé deux fois cette méthode, ainsi que la méthode lui permettant de confirmer les résultats. L’aptitude des laboratoires est évaluée tous les deux ans par l’unité.

Pour les deux autres virus, le LNR assure lui-même la réalisation des analyses officielles.

Liste des méthodes et matrices pour la détection des organismes nuisibles réglementés (pdf) - station de Clermont Ferrand

Pathogènes tropicaux

L’unité Ravageurs et agents pathogènes tropicaux (RAPT) détient deux mandats de laboratoire national de référence :

Le LNR Virus sur bananier et plantes tropicales et le LNR Bactéries sur bananier, agrumes et plantes tropicales

Ces mandats lui permettent d’avoir un rayon d’action sur tout l’Outre-mer français, la zone de Océan Indien, dans le cadre de la coopération régionale, ainsi que la France métropolitaine et plus largement l’Union européenne, pour les problématiques communes avec celles des régions tropicales notamment celles affectant la filière agrumes. Les LNR ont aussi développé des collaborations à l’international (Afrique du Sud, Australie, ...).

Catalogue des prestations d'analyses (pdf) - Station de La Réunion

Fiche de demande d'analyses - Station de La Réunion

Conditions générales de fournitures de prestations (pdf) - Station de La Réunion

Conseils de prélèvements et d'envoi d'échantillons (pdf) - Station de La Réunion

Les laboratoires de référence de l’Union européenne

  • LRUE champignons et oomycètes pathogènes sur plantes          
     Le LRUE anime un réseau de 26 laboratoires nationaux de référence, en les informant des avancées en matière de diagnostic, au travers d’ateliers, de formations et de veilles bibliographiques. Il promeut des méthodes d’analyses pour la détection de champignons et des oomycètes de quarantaine prioritaires pour l’Union Européenne. Enfin, il organise des formations et des essais interlaboratoires, pour s’assurer de leur application correcte dans tous les pays membres. Il met à disposition des laboratoires nationaux de référence de ces pays une collection de souches de référence.
     Voir le site du LRUE champignons et oomycètes
  • Le laboratoire de référence européen sur les insectes et acariens :        
    Le LRUE, en consortium avec l'Institut de production végétale durable de l'Austrian Agency for Health and Food Safety (AGES, Vienne, Autriche) coordonne un réseau de 27 laboratoires nationaux de référence (LNR) de l’Union européenne. Son rôle est de garantir une identification précise des espèces d'insectes et d'acariens réglementés ou envahissants. Le consortium peut compter sur une large connaissance de l'identification morphologique des coléoptères, lépidoptères, diptères, thrips, hémiptères et des acariens. Les diagnostics moléculaires (par exemple le barcoding et les tests PCR) complètent l'identification morphologique et permettent une identification précise. Le LRUE veille à la bonne utilisation des méthodes de référence, diffuse des informations techniques, organise des tests d'aptitude annuels et forme les personnels des LNR. Les espèces plus particulièrement suivies sont Spodoptera frugiperda, Epitrix spp., Thrips palmi ainsi qu’Agrilus planipennis, Bactrocera zonata et Bactrocera dorsalis.
      Voir le site du LRUE insectes et acariens

 

Le LRUE Nématodes 

Le mandat européen sur les nématodes est détenu en consortium avec l’Institut flamand de recherche pour l’agriculture, la pêche et l’alimentation (Belgique). Ses activités visent à apporter un appui scientifique et technique à la Commission européenne et aux LNR de chaque État membre de l’Union européenne, pour la mise en œuvre des règlements phytosanitaires européens. Il fournit les connaissances et les outils nécessaires pour assurer la qualité, l’uniformité et la fiabilité de la détection et de l'identification des nématodes phytoparasites réglementés ou émergents. À ce titre le LRUE anime notamment le réseau de LNR européens. Voir le site du LRUE Nématodes

Accréditations

Les différents sites du LSV sont accrédités par la section Essais du Cofrac selon la norme NF EN ISO/CEI 17025 sous les numéros suivants :

Site d’Angers  (Bactériologie, virologie, OGM) : 1-2298

Site de La Réunion (Ravageurs et pathogènes des plantes tropicales) 1-2301

Site de Lempdes (Quarantaine et virologie)): 1-2299

Site de Montpellier (Entomologie et plantes invasives) : 1-2394

Site de Nancy (Mycologie) :  1-2300

Site du Rheu  (Nématologie):  1-2297

Organisation de Comparaisons Inter-Laboratoires : 1-6520

La portée d’accréditation est disponible sur le site du Cofrac.