anses

Anses - Agence nationale de sécurité sanitaire
de l’alimentation, de l’environnement et du travail

Formulaire de recherche

L'article a été ajouté à votre bibliothèque

Mis à jour le 06/03/2015

Etude de l’Alimentation Totale Infantile

Evaluation de l’exposition des enfants français de moins de 3 ans à certains contaminants présents dans l’alimentation

Mots-clés : Nutrition, EAT (Etude de l'Alimentation Totale), Contaminants de l'alimentation

Dans la continuité de l’Etude de l’Alimentation Totale 2 (EAT 2), étude nationale de surveillance des expositions alimentaires aux substances chimiques, l’Anses a lancé en 2010 l’EAT infantile. Cette étude a également pour objectif d’évaluer l’exposition alimentaire mais en se focalisant sur la population des enfants de moins de 3 ans.

Les EAT françaises 

Réalisées à l’échelle nationale, les Etudes de l’Alimentation Totale (EAT) ont pour objectif premier de surveiller l’exposition des populations à des substances d’intérêt en termes de santé publique. Ces études permettent d’estimer la composition/contamination des aliments « tels que consommés » et de calculer l’exposition des individus via l’alimentation afin d’apporter une aide à la mise en place des politiques de santé publique. 

A ce jour, 2 EAT françaises ont été réalisées. La première, mise en place en 2000 par l’INRA et en collaboration avec l’Afssa, a permis de dresser un bilan du niveau d’exposition de la population française de plus de 3 ans aux mycotoxines et aux éléments traces et minéraux. En 2006, la seconde EAT a été initiée afin d’évaluer l’exposition alimentaire de cette même population en ciblant non seulement les composés inclus lors de la première EAT mais aussi de nombreuses substances nécessitant des connaissances plus approfondies, dont les résidus de produits phytosanitaires, les polluants organiques persistants, les additifs, les phytoestrogènes et l’acrylamide. Ainsi, l'EAT 2 a conduit à la collecte de 20 000 produits alimentaires représentant 212 types d'aliments, dans lesquels 445 substances d'intérêt ont été recherchées.

Enfin en 2010, une EAT ciblant de manière spécifique les enfants de moins de 3 ans a été lancée.

 

Pourquoi une EAT spécifique à la population infantile ? 

Le marché de l’alimentation infantile est très spécifique et en perpétuelle évolution. Les aliments destinés aux nourrissons et enfants en bas-âge se différencient sensiblement de ceux des catégories de population considérées dans les EAT précédentes. En outre, une connaissance des expositions alimentaires de la population infantile aux substances chimiques est nécessaire au regard de la vulnérabilité particulière de cette population. La mise en œuvre d’une étude d’alimentation totale spécifique à la population infantile est donc indispensable, en vue de protéger au mieux la population infantile vis-à-vis des effets indésirables des substances chimiques.

 

Les 3 étapes de l’EAT

Les EAT sont composées de 3 étapes principales :

  • Echantillonnage alimentaire : achats de produits alimentaires et préparation des aliments “tels que consommés” afin de réaliser des échantillons alimentaires représentatifs des consommations des individus 
  • Analyse des échantillons « tels que consommés » par des laboratoires accrédités
  • Evaluation de l’exposition de la population et des risques sanitaires

 

Les substances chimiques considérées

Au total, plus de 180 substances, regroupées en 15 familles, seront recherchées dans le cadre de l’étude : 

  • additifs
  • contaminants inorganiques et minéraux
  • substances néoformées : acrylamide, hydrocarbures polycycliques aromatiques et furane ;
  • PCB
  • dioxines et furanes
  • composés perfluorés
  • retardateurs de flamme bromés ; 
  • bisphénols  
  • phtalates
  • photoinitiateurs d’encres 
  • alkylphenols 
  • mycotoxines
  • phytoestrogènes 
  • stéroïdes naturels 

Des analyses de différents résidus de pesticides seront également réalisées.

 

Point d’étape au mois d'avril 2013

L’échantillonnage des produits alimentaires s’est déroulé entre juillet 2011 et juillet 2012. Au total, environ 460 échantillons ont été constitués à partir de 5 520 aliments destinés aux enfants de moins de 3 ans. Ils ont été préparés « tels que consommés ». Afin d’obtenir des informations sur le mode de préparation des aliments par les parents, une enquête a été réalisée sur un panel de 429 foyers situés sur toute la France et ayant des enfants de moins de 3 ans. 

Les échantillons ont été transmis pour analyse durant l’été 2012. Les premiers résultats issus de ces analyses ont été reçus début 2013.

 

Suivi de l’étude 

Le suivi de cette étude est assuré par différentes instances internes (comité de pilotage interne) et externes à l’Agence (comité de pilotage et comité scientifique). Le comité de pilotage réunit les ministères de tutelles impliqués dans le projet ainsi que les différents laboratoires partenaires de l’étude. Il a pour but de suivre l’avancement de l’étude et de faire des choix sur les grandes orientations du projet. Le comité scientifique est pour sa part composé d’experts externes à l’Agence et ayant des compétences complémentaires en lien avec l’évaluation des risques sanitaires et les spécificités de la population des enfants en bas âge. Ce comité est consulté sur les aspects scientifiques de ce programme et plus particulièrement sollicité sur l’évaluation des expositions. De plus, il a été décidé de mettre en place deux groupes de travail, composés d’experts scientifiques, qui auront en charge, d’une part, de travailler sur la qualité des données analytiques des résultats de contamination et, d’autre part, sur les valeurs toxicologiques de référence dédiées aux jeunes enfants de 0 à 3 ans qui seront utilisées dans le cadre de l’étude. Enfin, l’ensemble des conclusions de l’étude sera présenté et validé par les différents comités d’experts spécialisés (CES) de l’Anses selon les thématiques entrant dans leur champ de compétences. La mise en place de ces collectifs d’experts permet de prendre en considération l’avis de différents experts autour d’une même question et de recueillir les différentes opinions afin de mener à bien cette étude sur le plan scientifique.

 

EAT infantile from Anses on Vimeo.