Formulaire de recherche

anses

Agence nationale de sécurité sanitaire
de l’alimentation, de l’environnement
et du travail

La plateforme de surveillance sanitaire de la chaîne alimentaire

Créé en juillet 2018, la plateforme de surveillance sanitaire de la chaîne alimentaire (SCA) contribue à développer un système intégré de sécurité sanitaire de l’alimentation englobant tous les contaminants des aliments et mobilisant tous les acteurs impliqués dans la chaîne alimentaire, au service de la sécurité des consommateurs. Cette plateforme représente le dernier maillon pour le renforcement de la surveillance sanitaire en santé animale, santé végétale et alimentation. L’Anses est pleinement impliquée dans cette action collaborative afin de contribuer à la prévention des risques et de protéger la santé de tous.

 

Une action concertée au bénéfice de la sécurité du consommateur

La plateforme SCA contribue à développer une surveillance plus intégrée, dans laquelle tous les acteurs professionnels à chaque étape de la chaîne alimentaire sont impliqués : production, transformation, distribution, consommation. En effet, cette plateforme vise à créer un espace de concertation pluridisciplinaire afin de mutualiser les moyens et compétences et d’optimiser les actions de surveillance de la sécurité des aliments. Ainsi, la plateforme doit permettre d’améliorer la collecte et la valorisation des informations issues des plans de surveillance et plans de contrôle mais également issues des autocontrôles réalisés par les industriels.

L’Anses fait partie des 14 membres qui ont signé la convention-cadre pour la création de la plateforme SCA, aux côtés des ministères de la santé, de l’agriculture et de l’économie, de Santé publique France et l’INRA, des instituts techniques ACTA et ACTIA, des organisations professionnelles ANIA, CGAD, Coop de France, FCD, Oqualim et des laboratoires d'analyses ADILVA.

 

Salmonella et Campylobacter : au cœur des priorités de la plateforme SCA

La plateforme  SCA permet d’englober l’ensemble des contaminants, chimiques, physiques ou biologiques, d’origine animale ou végétale, susceptibles de se retrouver dans les denrées alimentaires et responsables de maladies ou d’effets indésirables chez l’Homme. Le programme de travail prioritaire a pour objectif de poursuivre les travaux menés sur les Salmonella et Campylobacter, les deux premières causes de toxi-infections alimentaires d'origine bactérienne en France. Par exemple, il s’agit de coordonner la surveillance des Salmonella dans les fromages au lait cru de vache et sur les carcasses de porc à l’abattoir.

Les priorités de la plateforme visent également à renforcer les investigations sur les contaminants chimiques dont les données de surveillance disponibles restent insuffisantes à l’heure actuelle. La mise en œuvre d’une approche « multi-expositions » représente une des perspectives majeures de la plateforme à plus long terme.

 

Renforcer l’épidémiosurveillance pour la prévention et la maîtrise des dangers sanitaires

La création de la plateforme SCA représente le dernier maillon pour le renforcement de la surveillance sanitaire faisant suite au lancement de la nouvelle plateforme d’épidémiosurveillance en santé végétale et la consolidation de la plateforme ESA consacrée à la santé animale. Elles visent à renforcer l’efficience des dispositifs de surveillance dont la performance est primordiale pour détecter le plus rapidement possible les risques émergents et anticiper les crises.

 

En savoir plus :