Formulaire de recherche

anses

Agence nationale de sécurité sanitaire
de l’alimentation, de l’environnement
et du travail

Formulaire de recherche

Le réseau Salmonella

Le réseau Salmonella est un réseau national d'épidémiosurveillance ciblée, permettant un suivi des salmonelles d’origine non humaine sur l'ensemble de la chaîne alimentaire. Complémentaire de la surveillance des salmonelles d'origine humaine, il participe au dispositif de sécurité sanitaire des aliments. 

Officiellement créé en 1997, ce réseau regroupe aujourd'hui près de 150 laboratoires vétérinaires, privés et publics, couvrant 94 départements français. Il est animé par le laboratoire de sécurité des aliments de Maisons-Alfort de l'Anses. Celui-ci collecte des souches de Salmonella d’origine non humaine adressées par les différents laboratoires partenaires pour une demande de typage (sérotypage (1) et/ou typage moléculaire (2) ), ainsi que des informations sur les souches de Salmonella déjà sérotypées par les laboratoires partenaires.

Les souches collectées par le réseau proviennent de 3 secteurs de la chaîne agro-alimentaire :

  • Le secteur "Santé et production animales" qui comprend les souches isolées de prélèvements effectués sur l'animal et à partir de son environnement d'élevage immédiat.
  • Le secteur "Hygiène des aliments" qui comprend les souches isolées de l'alimentation humaine ou animale et celles provenant de l'environnement des ateliers de transformation et des abattoirs.
  • Le secteur "Ecosystème naturel" qui regroupe toutes les souches issues du milieu naturel.

L'un de ses principaux objectifs est de collecter et caractériser, au niveau national, les sérotypes(3) de Salmonella d'origine non humaine isolés de la chaine alimentaire afin d’en dégager des évolutions spatio-temporelles.

Il est, en particulier, une source d'information vis-à-vis des sérotypes rares ou non couverts par la réglementation. Par ailleurs, une partie des souches collectées par le réseau est analysée par le Laboratoire d'études et de recherches sur la qualité des aliments et sur les procédés agroalimentaires, pour caractériser leur sensibilité aux antibiotiques. Les mécanismes de résistance sont étudiés et une activité de vigilance est exercée vis-à-vis de phénotypes de résistance ayant un intérêt au regard de la santé publique.

Les informations épidémiologiques, combinées aux données de caractérisation des souches peuvent être exploitées dans le cadre de prévention ou d'investigations de toxi-infections alimentaires collectives, en collaboration avec le CNR (Centre national de référence) des Salmonella et l'InVS.

(1) Différenciation des bactéries sur la base de propriétés antigéniques
(2) Différentiation sur la base de propriétés génétiques
(3) Groupe de bactéries présentant des caractéristiques antigéniques communes