Les minéraux

Outre de l'eau et des matières organiques (macronutriments), les aliments nous apportent également des matières minérales, parfois indispensables au bon fonctionnement de notre corps. Tour d’horizon de ces substances bien utiles.

Présentation et rôle des matières minérales dans l'organisme

Le calcium

La fonction principale du calcium est celle, bien connue, d'édification et de renouvellement du squelette.

De plus, le calcium participe à la contraction musculaire et cardiaque, à la coagulation sanguine, aux échanges cellulaires, à la perméabilité membranaire, à la libération d'hormones et à la transmission de l'influx nerveux.

Retrouvez la teneur en calcium des aliments via la table Ciqual 2016

Le magnésium

C’est l’un des minéraux corporels les plus abondants. La moitié de la quantité de magnésium présente dans l’organisme se situe dans le tissu osseux. C'est également un régulateur du métabolisme glucidique et lipidique des tissus musculaires, cardiaques et nerveux.

Retrouvez la teneur en magnésium des aliments via la table Ciqual 2016

Le phosphore

Le phosphore constitue, avec le calcium et le magnésium, la masse minérale du squelette osseux.

De plus il contribue au maintien de l'équilibre acido-basique (pH) et participe à la plupart des réactions biochimiques de l'organisme, notamment sous forme d'adénosine triphosphate (ATP), la principale forme de stockage et de transport d’énergie dans la cellule.

Enfin, c'est un constituant essentiel de divers composés biologiques (l'ADN, ARN, phospholipides des membranes cellulaires, …).

Retrouvez la teneur en phosphore des aliments via la table Ciqual 2016

Le sodium

Le sodium joue un rôle capital dans la régulation de la pression osmotique, de l'équilibre hydro-électrolytique et de la masse hydrique de l'organisme. C'est le principal ion des liquides extra-cellulaires. 

Retrouvez la teneur en sodium des aliments via la table Ciqual 2016

Le fer

Dans l'organisme, le fer joue un rôle majeur constituant dans la fabrication et le fonctionnement de l'hémoglobine, une protéine des globules rouges qui véhicule l'oxygène depuis les poumons jusqu'aux cellules. Le fer entre également dans la constitution de la myoglobine, protéine responsable de l'oxygénation des muscles.

Retrouvez la teneur en fer des aliments via la table Ciqual 2016

Le zinc

Le zinc intervient dans l'activité de plus de 200 enzymes, notamment celles qui participent à la protection contre les radicaux libres et celles qui sont impliquées dans la synthèse protéique (d'où son importance dans les phénomènes de renouvellement des cellules, de cicatrisation et d'immunité).

Retrouvez la teneur en zinc des aliments via la table Ciqual 2016

Le sélénium

Le sélénium est un constituant indispensable de certaines enzymes anti-oxydantes. Il participe ainsi à la lutte contre les radicaux libres. Il a également un effet stimulant sur l'immunité et contribue donc d'une manière générale aux réactions de défense de l'organisme.

Retrouvez la teneur en sélénium des aliments via la table Ciqual 2016

Les matières minérales dans l’organisme

Les quantités de matières minérales dans l'organisme sont très variables : près de 1 kg pour le calcium et le phosphore, quelques grammes pour le fer, le zinc et le fluor et moins de 1 mg pour le chrome et le cobalt. Au total, les éléments minéraux représentent environ 4% du poids corporel mais interviennent dans une large gamme de fonctions : minéralisation, contrôle de l'équilibre en eau, systèmes enzymatiques et hormonaux, systèmes musculaire, nerveux et immunitaire. Par exemple, il n'y a pas de fabrication d'hormone thyroïdienne sans iode, pas de fabrication d'hémoglobine sans fer et pas de contraction musculaire sans calcium, potassium et magnésium. Excepté l'iode, le fluor et le cobalt, tous les autres éléments minéraux exercent des rôles multiples.

Les apports quotidiens en éléments minéraux permettent de compenser les pertes et une alimentation équilibrée et diversifiée permet de garantir ces apports. Les éléments minéraux sont solubles dans l'eau, d'où une perte plus ou moins importante en fonction des modes de préparation des aliments.

Avis et rapports en lien avec l'article

Document PDF
Nutrition humaine
Date de mise en ligne
01/08/2003
Numéro de saisine
2003-SA-0099
Document PDF
Nutrition humaine
Date de mise en ligne
01/04/2003
Numéro de saisine
NUT-Ra-vitaminesminer
Document PDF
Nutrition humaine
Date de mise en ligne
17/05/2001
Numéro de saisine
2000-SA-0224
Document PDF
Nutrition humaine
Date de mise en ligne
02/04/2001
Numéro de saisine
2000-SA-0210
Document PDF
Nutrition humaine
Date de mise en ligne
23/11/2020
Numéro de saisine
2017-SA-0064-a
Document PDF
Nutrition humaine
Date de mise en ligne
13/01/2020
Numéro de saisine
2017-SA-0141
Document PDF
Nutrition humaine
Date de mise en ligne
13/01/2020
Numéro de saisine
2017-SA-0142
Document PDF
Nutrition humaine
Date de mise en ligne
13/01/2020
Numéro de saisine
2017-SA-0143
Document PDF
Nutrition humaine
Date de mise en ligne
25/06/2019
Numéro de saisine
2017-SA-0145
Document Excel
Nutrition humaine
Date de mise en ligne
24/01/2017
Numéro de saisine
2012-SA-0186
Document Excel
Nutrition humaine
Date de mise en ligne
24/01/2017
Numéro de saisine
2012-SA-0186
Document Excel
Nutrition humaine
Date de mise en ligne
24/01/2017
Numéro de saisine
2012-SA-0186
Document PDF
Nutrition humaine
Date de mise en ligne
24/01/2017
Numéro de saisine
2012-SA-0103
Document PDF
Nutrition humaine
Date de mise en ligne
24/01/2017
Numéro de saisine
2012-SA-0103
Document PDF
Nutrition humaine
Date de mise en ligne
24/01/2017
Numéro de saisine
2012-SA-0186 
Document PDF
Nutrition humaine
Date de mise en ligne
26/02/2016
Numéro de saisine
2012-SA-0155