Formulaire de recherche

anses

Agence nationale de sécurité sanitaire
de l’alimentation, de l’environnement
et du travail

L’Anses met à disposition ses données de consommation alimentaire

L'actualité a été ajouté à votre bibliothèque

Actualité du 24/09/2014

En 2009, l’Anses publiait un rapport complet sur les données de consommation alimentaire obtenues dans le cadre de l’étude INCA 2, deuxième édition des études nationales des consommations alimentaires qu’elle mène tous les sept ans. Aujourd’hui, elle met à disposition, en open data, l’ensemble des données qu’elle a obtenues dans cette étude. Ces données sont directement utilisables par tous, et en particulier les chercheurs en épidémiologie nutritionnelle, et sont utiles pour approfondir les connaissances sur les habitudes alimentaires des Français et les liens entre alimentation et santé.

 

 

Qu’est-ce que l’étude INCA 2 ?

Le rôle de l’alimentation dans l’augmentation ou la prévention de certaines maladies comme le cancer, l’obésité ou les maladies cardiovasculaires, est aujourd’hui scientifiquement établi. Afin de mieux prévenir ces maladies et améliorer l’état de santé de la population, il est indispensable de bien connaître son alimentation et son état nutritionnel. Dans ce but, l’Anses réalise tous les sept ans une étude individuelle nationale des consommations alimentaires (INCA) sous l’égide des ministères de la santé et de l’agriculture.

Les études INCA constituent un des outils indispensables à l’évaluation du risque. En effet, elles fournissent à un moment donné une photographie des habitudes de consommations alimentaires de la population en France métropolitaine. Combinées aux plans de surveillance et aux bases de données de l’Anses sur la composition des aliments (plusieurs millions de données), ces données permettent de connaître les apports en substances bénéfiques présentes dans notre alimentation (vitamines, acides gras essentiels, etc.) ainsi que les expositions, c’est-à-dire les doses ingérées, aux substances néfastes susceptibles d’être présentes dans les denrées (métaux lourds, résidus de pesticides, toxines, etc.).

Deuxième édition des études INCA, l’étude INCA 2 a été menée en 2006-2007. Elle a permis de suivre l’évolution des consommations par rapport à la première étude INCA 1 menée en 1998-1999.

 

Mise à disposition de toutes les données de l’étude INCA 2

D’après les résultats de l’étude INCA 2, l’assiette des Français contient en moyenne 44 % de glucides, 39 % de lipides, et 17 % de protéines, soit encore trop de lipides et pas assez de glucides et de fibres. Les consommations de fruits et légumes par les jeunes adultes sont insuffisantes.

Les évolutions par rapport à 1999 sont plutôt positives mais contrastées :

  • stabilisation des apports énergétiques chez les adultes et diminution sensible de ces apports chez les enfants de moins de 14 ans,
  • augmentation de la consommation de fruits chez les adultes et les adolescents,
  • diminution de la consommation de boissons alcoolisées chez les adultes,
  • diminution de la consommation de sel, malgré tout insuffisante.

 

Aujourd’hui, l’Anses rend disponibles toutes les données brutes d’INCA 2 en open data.

Les données disponibles intègrent l’ensemble des thématiques couvertes par l’étude :

  • les caractéristiques des individus ayant participé à l’étude, notamment démographiques et socioéconomiques, critères de choix des aliments, préparation et conservation des aliments, habitudes de vie, état de santé, attitudes et opinions en alimentation ;
  • les apports nutritionnels journaliers en 38 nutriments des individus ;
  • les consommations alimentaires détaillées et quantifiées sur la semaine des individus et le descriptif des occasions de consommation (lieu, durée, etc.) ;
  • les consommations de compléments alimentaires (type de compléments alimentaires et quantité, contexte et motivations d’achat) et les apports nutritionnels issus des compléments alimentaires au niveau individuel.

Ces données sont particulièrement utiles aux chercheurs travaillant dans le domaine de l’alimentation humaine et de la nutrition pour approfondir les connaissances sur les habitudes alimentaires des Français et les liens entre alimentation et santé.

 

Et après ?

Début février 2014 a démarré la troisième étude INCA. Pour la première fois sont intégrées les consommations alimentaires des enfants de moins de 3 ans. Les résultats obtenus permettront d’actualiser et de compléter les connaissances des habitudes nutritionnelles en France, indispensables à la définition des priorités de santé publique dans les domaines de la nutrition et de la sécurité sanitaire des aliments.