Formulaire de recherche

anses

Agence nationale de sécurité sanitaire
de l’alimentation, de l’environnement
et du travail

Bougez chez vous : pratiquer une activité physique régulière contribue à améliorer sa santé

L'actualité a été ajouté à votre bibliothèque

Actualité du 19/03/2020

Durant la période de confinement liée à la crise sanitaire exceptionnelle que traverse le pays actuellement, il est essentiel de maintenir une activité physique régulière à son domicile. Exercices cardio-respiratoire, renforcement musculaire, assouplissement : toutes ces formes d’activités physiques quotidiennes peuvent se pratiquer chez soi, en utilisant le matériel à disposition (une chaise, des bouteilles d’eau remplies) et contribuent à améliorer votre santé.

Les effets favorables de l’activité physique en matière de prévention de pathologies chroniques sont aujourd’hui démontrés. Néanmoins, les études actuellement disponibles montrent que quelles que soient les tranches d’âge, l’activité physique de la population est considérée comme insuffisante.

Par ailleurs, la sédentarité, le temps passé assis devant un écran (télévision, jeux vidéo, ordinateur) reste encore trop élevé. Selon la troisième étude individuelle nationale des consommations alimentaires (INCA 3) menée par l’Agence, seulement un tiers des adolescents de 11 à 17 ans pratique au moins 60 minutes par jour d’activité physique, et 63% des adultes de 18 à 79 ans pratiquent au moins 150 minutes par semaine d’activité physique, comme le recommandent l’Anses et l’OMS.

La pratique d’activité physique améliore la qualité et augmente la quantité de sommeil. Les effets positifs de l’activité physique sur le sommeil apparaissent dès le début de la pratique et perdurent lorsqu’elle est régulière.

Face à ces constats, l’Anses recommande :

  • de favoriser la pratique d’activité physique, de types différents (cardio-respiratoire, renforcement musculaire, souplesse) ;

  • d’encourager la réduction des comportements sédentaires, en réduisant la durée totale passée quotidiennement assis et en interrompant les temps prolongés de sédentarité par des pauses actives ;

  • de promouvoir la pratique de l’activité physique et la réduction de la sédentarité

Découvrez notre article Plus d’activité physique et moins de sédentarité pour une meilleure santé avec une série de recommandations d’exercices adaptés et accessibles à tous.

Pour aller plus loin

 The Conversation :

Alimentation, activité physique : les bons réflexes en période de confinement